Ilegal Paris est une nouvelle marque de montres. Elle présente deux particularités. D’une part, cette gamme de montre est légère et résistante grâce à l’utilisation de titane. D’autre part, elle est réellement française ! Rencontre avec son initiateur et dirigeant, Serge Cosenza, afin de faire le tour de… ce pari ambitieux.

 

Serge Cosenza
Serge Cosenza

Unidivers : Tout d’abord, pourriez-vous nous présenter votre toute jeune marque ?

Serge Cosenza : Ce projet est né il y a environ un an. Mon objectif : une fabrication et un montage en France. Designer automobile et aussi ingénieur de formation, je nourris un regard atypique sur l’univers de la montre et j’ai décidé de jeter à l’eau. Aujourd’hui, Ilegal Paris offre une gamme unique sur le marché de l’horlogerie en s’écartant des règles classiques. Mon crédo consiste à ne pas tout sacrifier au style, mais marier forme et fonction afin d’apporter une qualité d’usage et une personnalité fortes. En résumé, une technologie haute de gamme au service d’une personnalisation sur mesure.

: Comment convaincre nos concitoyens que l’horlogerie française peut retrouver la place qu’elle a perdue entre la Chine qui investit l’horlogerie haut de gamme et la Suisse avec ses grandes marques réputées ?

ilegal paris montreSerge Cosenza : Je vous assure qu’il y a une place pour l’horlogerie française quand bien même la Suisse possède un savoir-faire incroyable. En pratique, la plupart des marques françaises font appel aux sociétés suisses pour développer et fabriquer leur garde-temps*. Il convient donc dissocier marque et marque de fabrique. Or, la France est historiquement légitime dans le secteur de l’horlogerie, comme dans le luxe. Il existe un vrai savoir-faire français. Aujourd’hui, l’innovation doit être au cœur de tous les projets afin de convaincre.

Votre modèle WS-1 s’inscrit pour l’heure entre le modèle sport et le modèle design. Est-ce une base appelée à évoluer ?

Serge Cosenza : WS-1 est effectivement orientée sport par son design, car c’est une montre conçue pour résister aux chocs, à l’eau, et elle affiche un poids léger favorable aux conditions sportives comme au quotidien. Mais nos bracelets offrent un éventail de configuration : du  sport, au sport-chic en passant une version cuir classique. Nous avons en préparation d’autres modèles  complémentaires WS-1 : modèle pour femme, mouvement chronographe et autres accessoires…

: On parle beaucoup de montres connectées, de biotechnologie autour de la montre et autres bracelets. Comment voyez-vous l’évolution de ce marché ?

ilegal montreSerge Cosenza : La montre connectée est un appareil électronique qui, selon moi, sera obligé d’évoluer afin d’éviter de faire double emploi avec un smartphone. C’est un objet éphémère qui change très vite. À mon avis, la montre connectée ne restera pas longtemps sous un format « montre bracelet ». Demain, les informations que l’on souhaite partager auront sans doute besoin d’un autre support…

: Du point de vue l’expérience de l’utilisateur, quelle est la caractéristique d’Ilegal ?

Serge Cosenza : À la fois instrument et bijou, la simplicité d’utilisation se vit au quotidien.  Très lisible de jour comme de nuit, elle se recharge à l’énergie du mouvement. Sa simplicité de conception autorise un usage « tout terrain ». Le principe de fixation de la montre permet de jouer facilement avec les styles et les besoins. Pour le sport, deux anneaux en caoutchouc parachèveront le bracelet idéal (légèreté et aération). Le bracelet cuir ou le pendentif sauront afficher un style plus classique. Ainsi, les différentes façons de porter la montre (bracelet caoutchouc, cuir ou pendentif) créent des expériences nouvelles. Chaque moment de votre vie est une expérience à laquelle participe votre montre.

Changeons d’axe. En cette période de crise, les médias parlent beaucoup des problèmes des PME et TPE à trouver des financements. Comment vous y prenez-vous ?

ilegal parisSerge Cosenza : Les financements sont indispensables pour démarrer un projet et le rendre viable. Il faut compter sur la famille, les amis et un peu d’argent de côté. BPI France a pour mission de soutenir financièrement des projets innovants et ils le font très bien. Un jeune projet comme le nôtre est susceptible d’intéresser un investisseur dont l’apport financier viendrait nous aider à déployer les produits en France puis à l’étranger.

: On arrive à la question ultime : Serge Cosenza, quand et où trouvera-t-on vos produits ? Et quels sont vos objectifs de prix ?
Serge Cosenza : Les produits seront disponibles à partir de juin en boutique. Dans un premier temps à Paris puis en ligne. Les prix varient entre 1590 € et 2290 €.

Retrouvez l’actualité de la gamme de montres Ilegal Paris sur la page Facebook

ilegal watches

* Horloge de très haute précision servant de référence pour la conservation de l’heure exacte à travers le monde.

Montre ilegal Paris : l’horlogerie française est de retour ! was last modified: février 20th, 2015 by Annonce

Laisser un commentaire