Le metal fusion, ce n’est pas nouveau, surtout en France. Mais Human Vacuum veut aller un peu plus loin que la rencontre du hip-hop et du metal. Mission réussie ?

 

humanvaccumAvant toute chose, il faut prévenir que Human Vacuum garde comme trame principale un métal bien pêchu et y rajoute des touches d’autres styles, des trouvailles de production. C’est groovy, c’est parfois reggae, c’est même religieux (ils prient une licorne, mais bon…). Le quatuor a de l’énergie à revendre, mais les harmonies sont parfois floues (bleutées diront certains). Un style vous me direz ? Peut-être, mais on tiquera aussi sur un accent anglais plus qu’approximatif en voix pleine. Ce qui n’est rien puisque le groupe chante en français à partir du 4e titre de l’album, baptisé Enter The Playground.

Dès lors, on pense moins à un sous Shaka Ponk, et bien plus à Mass Hysteria. Dommage qu’un des chanteurs gâche un peu la fête par une voix mal assurée. Les riffs – bien qu’efficaces ] manquent clairement d’originalité, au point qu’on a parfois l’impression de réentendre le même morceau. Il y a bien plus d’originalité dans les arpèges quand le groupe se laisse aller à un style plus funky. C’est finalement trop timide, entre des textes intéressants, mais mal mis en valeur et des compositions inventives, mais mal soutenues par le chant. Bref, tout cela montre un potentiel certain chez ce groupe, mais qui mériterait plus d’homogénéité dans la production. Mais surtout un chant en français encore plus assumé, car le Metal et le Rock peuvent fort bien s’y adapter, contrairement à la croyance populaire.

humanvaccum2Human Vacuum est donc un groupe qu’il faut se garder d’enterrer en se souvenant que des groupes comme Scorpions ou Judas Priest ont connu des débuts difficiles au niveau production avant de trouver la bonne recette. Et vous pouvez les écouter en Streaming (Deezer, Spotify) ou bien leur acheter leur musique en direct :

Human Vaccum (bandcamp)

Un commentaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom