Sur la place Pasteur et le long du quai Dujardin, entre palais Saint-Georges et musée des Beaux-Arts, l’Hôtel Pasteur mue lentement mais sûrement. Ancienne faculté des sciences construite en 1900, le lieu accueille encore aujourd’hui le centre de soins dentaires universitaires au rez-de-chaussée. Par une porte dérobée, marquée du sceau non de l’hôpital mais de « l’hospitalité », on pénètre à l’intérieur des étages vaste hôtel à projets. Bientôt, le lieu accueillera aussi un groupe scolaire (l’école du Faux-Pont).

 

Pour l’heure, le lieu reste « en devenir ». Depuis 2013, la ville de Rennes a engagé « une démarche expérimentale et innovante de réflexion sur la future occupation du bâtiment Pasteur ». C’est dans ce cadre que l’université foraine est née. Si aujourd’hui ce projet a périclité, il renaît sous une autre forme, un autre nom. L’hôtel à projets se veut un espace ouvert, expérimental, alternatif, en perpétuelle transformation, à la fois ordonné et libertaire. Il accueille associations, projets, événements. Dans le but de décloisonner les sphères, Pasteur collabore avec divers acteurs de la vie sociale, culturelle, artistique. Ce week-end, le Musée des Beaux-Arts organise une performance collective audacieuse (voir Unidivers et Culture Club) dont l’hôtel Pasteur est le partenaire « hors les murs ». Samedi et dimanche, le musée recopié invite 120 habitants de la métropole rennaise à reproduire à la main les œuvres des Beaux-Arts. Rencontre avec Sophie Ricard, architecte et coordinatrice de l’hôtel Pasteur qui nous a livré sur ce lieu d’inspiration un éclairage à sa ressemblance : énergique et enthousiaste !

Hôtel Pasteur Rennes

Hôtel Pasteur à Rennes : à lieu rare, projets nouveaux (entretien avec Sophie Ricard) was last modified: février 17th, 2016 by Unidivers Mag

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom