Voilà le film Un grand voyage vers la nuit de Bi Gan. Chine-France 2h10. Sélection officielle, Un certain regard. Vu salle Debussy le 15 mai. Dans ces notes d’un festivalier, Antoine Glémain propose aux lecteur d’Unidivers de rendre compte de ses premières impressions sur divers films en sélection du festival de Cannes 2018.

grand voyage vers la nuit

Luo Hongwu revient à Kaili, sa ville natale, après s’être enfui pendant plusieurs années. Il se met à la recherche de la femme qu’il a aimée et jamais effacée de sa mémoire. Elle disait s’appeler Wan Quiwen…

Beau premier film, très stylé, du réalisateur chinois Bi Gan. Sur fond d’une assez obscure querelle de gangs (à première vision, en tout cas), il nous entraîne dans les labyrinthes du rêve et de la mémoire. Utilisation intelligente de la 3D, qui ne vise pas ici les effets spectaculaires mais contribue à créer l’atmosphère onirique requise par le film.

grand voyage vers la nuit

Titre original : 地球最後的夜晚, Dìqiú zuìhòu de yèwǎn
Titre français : Long Day’s Journey Into Night
Réalisation : Bi Gan
Scénario : Bi Gan
Pays d’origine : Chine
Durée : 110 minutes
Dates de sortie : 22 août 2018

Viadeo Partager
Après des études en philosophie et sciences humaines, Antoine Glémain a enseigné la philosophie au lycée Lavoisier de Mayenne, avant d'assurer la direction de l'association Atmosphères 53 puis du cinéma le Vox à Mayenne. Il est actuellement cogérant de la coopérative SCIC Cinéma Le Vox.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom