Jaloux du succès de la Saint-Patrick célébrée à l’unisson partout où il y des Irlandais, les Bretons décidèrent en 2009 de lancer la fête de la Bretagne – ou Gouel Breizh – lors de la Saint-Yves. Le projet est simple : « se réjouir collectivement et inviter le plus grand nombre à participer à la fête » selon Jean-Michel Le Boulanger, vice-président de la Région à la culture. Un peu dilué dans le calendrier et assez fourre-tout, ce rendez-vous revendique 150 événements entre le 16 et le 25 mai. Tour d’horizon et sélection de quelques pépites.

 

gouel-breizh-saint-yves-fete-de-la-bretagne-2015En Ille-et-Vilaine, vous avez sans doute raté (hélas !) un week-end à la ferme de la Bourdinais au Tiercent et les concerts en terrasse des bars Ty Tavarn et Alex’s tavern à Rennes, le samedi 16 mai. Le reste du programme est de toute façon assez  plan-plan. A part Fougères qui s’ouvre au Jazz et à la Java et Redon qui invite à une rencontre musicale entre le bagad Nominoë et une batucada brésilienne à l’arrivée de 600 véhicules anciens au port, on est partout dans la tradition, jusqu’à Gilles Servat, le retour, à Dol-de-Bretagne (dimanche 24 mai). Signalons que le seul événement à se dérouler le jour-même de la fête de notre saint bien-aimé – le 19 mai – est un concert de Barba Loutig (entre breton et gallo) accompagné d’une projection de Diwan pour sensibiliser au bilinguisme (vade retro, Najat !) à la bibliothèque des Champs-Libres de Rennes à 19h.

Dans les Côtes d’Armor, notre coup de cœur va au Tour de Rance Vintage (24 mai). Une bonne idée lancée en 2014 par l’association Souffles d’espoir contre le cancer. Les règles du jeu sont simples : le vélo doit dater d’avant 1990 et les participants être en tenue d’époque. La course partira de Dinan avec 300 inscrits de tous âges auxquels se joindront d’anciens coureurs prestigieux. Sans oublier une caravane publicitaire d’un autre âge ! Aux commandes de cette rando cycliste, Christophe Lefort et Mickaël Hinault (le fils de Bernard) proposent trois parcours pour s’amuser, découvrir le patrimoine des bords de Rance tout en prenant le maximum de plaisir à pédaler sur des « biclous ».

Fête de la Bretagne
Fête de la Bretagne 2014 – « Festival et Carnaval Penth’Atonick » (@ Philippe Erard)

Les coureurs feront une première halte à Saint-Hélen avant de rejoindre La Ville-Ger, à Pleudihen, pour la pause-déjeuner. Le tour repartira l’après- midi suivant trois variantes : un parcours sportif de 45 km où « les gaziers vont pouvoir s’exprimer », une randonnée de 20 km sans difficulté et, enfin, une balade familiale de 7 km, idéale pour les enfants. Cerise sur le gâteau : à l’arrivée dans Dinan, vingt participants seront tirés au sort pour courir aux côtés de grands noms du cyclisme comme Bernard Thévenet, Bernard Hinault, Alain Budet, Raymond Martin, Christian Levavasseur… sans oublier les locaux, Yvon Bouleau et Jean-Pierre Bouteille. Le défi sera de respecter une moyenne prédéterminée et modérée, sur un circuit en cinq tours de la ville. En clôture, une soirée guinguette se déroulera à Léhon. Tous les bénéfices de la randonnée seront reversés au centre Eugène-Marquis de Rennes (tarif : 10 à 20€)

Crêpe Noz rue de Montparnasse
Crêpe Noz rue de Montparnasse à Paris (@ Sylvain Cambon)

Les autres événements costarmoricains oscillent entre tradition et nouveautés. Citons la 30e foire des potiers de Lamballe (24 mai), un fest-noz et un concert de reggae au manoir de Botcozel dans le Haut-Corlay (23 et 24 mai), une soirée musicale entre Bretagne et Turquie dans la ravissante cité de Pontrieux (23 mai), une soirée entre musiques actuelles et fest-noz dans le dynamique bourg de Trémargat ou, totalement tradi, la découverte en musique des chapelles du Méné, autour de Saint-Gouéno (22 mai).

Dans le Finistère, les Petites Folies en Pays d’Iroise fêtent leurs 5 ans. A l’occasion, le festival investit de nouveau des sites atypiques, grandioses (l’Abbaye de la Pointe Saint- Mathieu) ou intimistes (la ferme de Messouflin) pour une série de concerts orchestrés par Yann Autret qui a pris soin d’introduire des plus : un marché de producteurs et créateurs locaux, le championnat de Bretagne de Bodyboard… Au programme, Sinsémilia, Colin Chloé, Loo et Placido, Djeuhdjoah et Lieutenant Nicholson (23 mai), Miossec, Bantam Lyons, Rakia, DJ Prosper, la Banda Freux (24 mai). Originalité : le prix d’entrée est « participatif ».

Autres recommandations dans le Finistère : un concert de Rob Tognoni à Bannalec (23 mai), une rando sous la lune dans les Monts d’Arrée (22 mai), des sorties sur la flore des bords de l’eau avec le Conservatoire botanique national de Brest, trois jours de fête à Douarnenez et une très tentante descente de la rivière de Morlaix avec des radeaux loké, faits maison, qui se conclut par un fest-noz à Locquénolé (24 mai)

evenmentielLDDans le Morbihan, les rencontres font la part belle aux fest-noz mais n’oublient pas le gallo (à Larmor-Baden le 23 mai). Ploërmel se mobilise beaucoup pour cette édition avec l’ambition d’un projet développant l’histoire ducale. Le Centre de l’imaginaire arthurien, au château de Comper, propose lui aussi un clin d’œil à l’histoire, légendaire bien sûr, avec une célébration du sacre du Roi Arthur (24 mai). Autre lieu moins connu, mais plein de charme, le manoir de Saint-Urchaut à Pont-Scorff propose d’embarquer pour une soirée insolite avec un chat noir aux pouvoirs étranges, miaulant à l’invitation du théâtre du Strapontin (22 mai).

En Loire-Atlantique (qui fait donc bien partie de la Bretagne malgré les dénégations de certains barons au pouvoir !), on fête la Saint-Yves à La Baule, à Pornic et aussi à Nantes, avec une joyeuse soirée place du Bouffay (19 mai à 18h) et une grande tablée bretonne le 24 mai, place de la Petite Hollande, avec les vignerons du vignoble nantais.

Mission bretonne, Paris 2013, photographie de Sylvain Cambon
Mission bretonne, Paris 2013, photographie de Sylvain Cambon

Ailleurs en France, les Bretons qui ont le mal du pays trinquent au cidre et se jettent avec plaisir sur galettes et crêpes à l’appel des diverses associations qui relaient cette Gouel Breizh : au Havre, à Nancy, en Nouvelle-Calédonie (Nolwenn Leroy sera à Nouméa !), à la Réunion, etc… mais surtout à Paris avec des spectacles, des soirées cinéma, des contes, un Crêp’Noz dans le quartier Edgar Quinet, 15ème (mercredi 20 mai), la Breizh Parade, rue Lecourbe, 15ème (samedi 23 mai) et bien sûr, un fest-noz pour clôturer la semaine (23 mai, dès 10h, sur le parvis de la mairie du 14èmgouel-breizh-saint-yves-fete-de-la-bretagne-2015e arrondissement). Tout le programme sur Mission bretonne et Paris breton.

Ailleurs dans le monde. Breizh Amerika, Breizh Mex et autres ZhongBreizh : les très actives associations des Bretons des USA, Pékin, Shanghaï, Cork, Sibiu, Mexico, Bratislava ou encore Ho Chi Minh sont à nouveau de la partie. Nous, on part à Sibiu, en Transylvanie. Trop envie de danser la gavotte, l’an-dro et le plinn avec Dracula !

Toute la programmation

mc.biet [@] unidivers .fr Architecte de formation, Marie-Christine Biet a fait le tour du monde avant de revenir à Rennes où elle a travaillé à la radio, presse écrite et télé. Elle se consacre actuellement à l’écriture (presse et édition), à l’enseignement (culture générale à l’ESRA, journalisme à Rennes 2) et au conseil artistique. Elle a été présidente du Club de la Presse de Rennes.

Un commentaire

  1. Merci pour cet article sympa ! Si vous faites un tour par la Slovaquie en chemin vers la Roumanie un jour, n’hésitez pas à vous arrêter à Bratislava, on mangera une crêpe ensemble 🙂

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom