L’Avis du jury du Prix du carnet de voyage de l’Association des Ecrivains bretons au sujet de Douze lunes à Madagascar de Geneviève Marot est sans ambages : “Un ouvrage remarquable qui entraîne le lecteur-voyageur sur les chemins insolites d’une grande île aux fragrances multiples. Les illustrations d’un trait vif et singulier révèlent l’indéniable talent d’une carnettiste. Le récit transpire d’humanité et de sensibilité sous le regard bienveillant d’une reporter- graphique hors des sentiers battus.”

Geneviève Marot madagascar

Lors de ses voyages et vagabondages sur la grande île de Madagascar, Geneviève Marot a pu remplir de nombreux carnets illustrant les scènes qui s’y déroulent, bien loin du tumulte des centres urbains. Du nord au sud, les vies se croisent, animées par le rythme des saisons et les coutumes ancestrales. Dans les villages et jusqu’aux campagnes les plus reculées, l’auteur fait des rencontres inattendues et touchantes qui la marqueront et laisseront leurs empreintes sur les carnets qui l’accompagnent.

Geneviève Marot
Geneviève Marot

Reportage-dessiné, carnet de route, de voyage, à la découverte de ces vies ordinaires et lumineuses qui passent parfois sans fracas, Douze lunes à Madagascar est au carrefour de plusieurs genres qui se cristallisent pourtant autour d’un constat : Madagascar est un trésor.

Geneviève Marot madagascar

Geneviève Marot est diplômée de l’ESAG, l’Ecole supérieure d’arts graphiques. De nombreux voyages, les carnets à dessin dans son sac à dos, lui donnent très tôt le goût de tous les ailleurs. Membre fondateur des Carnettistes Tribulants, regroupant une vingtaine de professionnels de l’image désireux d’apporter un regard décalé et inattendu sur le carnet de voyage, elle est aujourd’hui graphiste et illustratrice pour la presse et l’édition. Depuis plus de huit ans, elle oriente sont travail de reporter-graphique et de peintre en priorité sur Madagascar, pays pour lequel elle a éprouvé un vrai coup de cœur.

Son premier Carnet de voyage, Cambodge, dans les rues de Phnom Penh, est publié par Gallimard, suite à ses missions effectuées auprès des enfants des rues.

Geneviève Marot madagascarElle a effectué treize voyages à Madagascar, invitée pour diverses missions et reportages dessinés. Ce pays a fortement marqué son travail artistique. Sa première bande dessinée, Sous le Tamarinier de Betioky, (Ed. La Boîte à Bulles), retrace l’enfance d’un célèbre accordéoniste du sud de Madagascar.

Geneviève Marot
Geneviève Marot

Douze lunes à Madagascar – Carnets de vagabondage – Editions ELYTIS – 39 €

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom