Samedi 7 mars de 14h30 à 18h, une quinzaine de personnes – 11 enfants et 5 adultes – se sont donné rendez-vous au FRAC Bretagne. Pour une visite des lieux ? Non. Pour devenir, un après-midi par mois, des sérigraphes grâce à l’atelier Imprimeur forever ! Il est animé par le plasticien Julien Duporté de l’association sérigraphique La Presse Purée. Présentation d’une belle journée et d’une activité créatrice qu’Unidivers recommande aux parents et à leurs chers artistes en herbe (prochain rendez-vous le 4 et 14 avril 2015).

 

frac bretagne imprimeur forever
Encre sérigraphique, spatules et tous les matériaux de l’atelier

Durant l’été 2013 s’était déroulée une activité sérigraphie, partenariat entre le FRAC Bretagne et le Musée de Bretagne, autour de l’exposition « Migrations ». Les groupes avaient pour tâche de réaliser un fanzine en forme de bateau ou d’avion, pour coller la thématique de l’exposition. Quelques mois plus tard, durant les vacances d’octobre 2014, l’atelier sérigraphie Imprimeur forever naissait… Aujourd’hui, il s’inscrit heureusement dans l’axe central de l’exposition Un rêve d’éternité qui s’achève le 26 avril 2015 après un succès mérité (voir notre article). Alors comment se déroule cette invitation à être des sérigraphes le temps d’un après-midi ?

frac bretagne julien déporter
Mise en place du jeu

En pratique, cet atelier offre la possibilité aux participants d’imprimer une image à plusieurs reprises sur une feuille, au même endroit ou non. Julien Duporté laisse la possibilité aux participants d’organiser eux-mêmes les illustrations, selon le coeur et les envies. Superpositions, découpes de l’image, écriture d’une histoire – tout est permis ! Pour aider le processus imaginatif, deux supports papier sont fournis en soutien à une double création. Chacun à leur tour, enfants et adultes, ont composé leurs chefs-d’œuvre où flottent, en accord avec l’exposition en cours, des réminiscences de la notion de… temps. De temps passés, de temps à venir, d’éternité…

Le système que j’ai conçu permet d’imprimer de façon très libre. Chacun organise sa sérigraphie, directement sur le format… il y a quand même beaucoup de liberté et l’atelier fait prendre conscience de beaucoup de choses, que ce soit sur la composition ou le schéma narratif.

frac bretagne enfants
Signature des enfants

Par le procédé aléatoire du lancer de dés, le hasard est le maître du jeu et guide les participants vers la direction à prendre. Cette manière de procéder permet de répéter une action sans que le résultat soit identique, car les possibilités sont presque infinies.

Si certains parents craignent les temps morts, car les écrans de sérigraphies doivent être nettoyés a chaque utilisation afin de changer d’images et de couleurs, Julien a tout prévu. La salle voisine a été réquisitionnée : les enfants y dessinent en attendant leur tour.

frac bretagne sérigraphies
Signature des parents

Vers 16h, un petit goûter les attend également. Il faut bien qu’ils restaurent. Tout le monde le sait : la création est une pratique aussi bien manuelle qu’intellectuelle. Nos petits garnements ont besoin de force et d’énergie pour poursuivre l’aventure jusqu’au bout.

Une fois l’atelier fini, il reste néanmoins du temps. C’est pourquoi l’animateur propose de réaliser une nouvelle image qui finalisera l’atelier. En ce samedi lumineux par exemple, le tyrex argenté est entré dans la composition ; il a pris place aux côtés de la lunde noire, la rosace jaune, le flocon rouge et la terre bleue.

frac bretagne atelier enfants
Tableaux de l’atelier avec les signatures des apprentis artistes

L’espace d’un après-midi, adultes et enfants sont devenus des artistes. Et ils en étaient enchantés. À tel point que l’idée de recommencer le mois prochain tente aussi bien les grands que les petits. Mais après avoir rencontré ces derniers, laissons se présenter l’animateur d’Imprimeur forever.

*

Unidivers : Première question : qui est à l’origine de cet atelier ?

Julien Duporté : C’est sur une proposition de Brigitte Charpentier. Elle m’a proposé d’être le premier artiste à animer des ateliers pour enfants et adultes toute l’année – à raison d’un par mois durant le temps d’une exposition. Il y en a également à chaque vacance, mais il est réservé aux enfants. Pour l’atelier mensuel, c’est un enfant et un accompagnateur adulte – mais cela reste très souple. Par exemple aujourd’hui, il y a une maman qui va venir avec son fils et deux autres enfants qu’elle accompagne.

frac bretagne
Étonnement et découverte : curiosité du futur adulte…

: Quelle est la tranche d’âge des participants ?

Julien Duporté : De 6 à 16 ans. 6 ans c’est très jeune, mais quand il y a les parents ça va. Tout seul, c’est plus compliqué. Ce n’est pas une question de maturité, mais plutôt de taille de bras.

: Et pourquoi la sérigraphie ?

J. D. : C’est vrai que j’aurais pu proposer une autre activité, mais c’est un médium qui est assez mal connu. Il est très facilement ludique et chacun arrive à produire une création, quelle que soit la dose de son talent. Et puis il y a un lien avec mon propre travail d’artiste.

: Précisément, quelle est votre pratique artistique ?

frac bretagne sérigraphie
Un petit dessin entre deux sérigraphies…

J. D. : Je suis avant tout plasticien. Ce qui m’intéresse dans les ateliers avec les enfants, c’est le côté pédagogique : rencontrer des personnes et les guider vers la découverte d’une pratique comme la sérigraphie. De mon côté, ma pratique est assez protéiforme au sens où je travaille beaucoup selon mes envies et ma curiosité. Reste que l’art imprimé est un médium de prédilection, car il est présent dans mon quotidien. La réflexion sur les installations et les performances artistiques est aussi bien présente dans mon travail.

Frac-bretagne_atelier-serigraphie_imprimeur-forever-7
Pédagogie ludique et accompagnement attentif : les deux clés du succès…

: En principe, comment cet atelier se déroule-t-il ?

J. D. : Normalement, si tout se passe bien, j’accueille les personnes qui arrivent avant de faire un rapide topo sur la sérigraphie ; tant qu’on ne l’a pas pratiqué, ça reste flou, donc, je reste assez succinct. Après, je présente l’atelier et la marche à suivre sur un mode ludique.

De fait, le principe de cet atelier est un jeu qui permet de créer des images : Imprimeur forever, un jeu de sérigraphie. Il a été conçu en synergie avec la thématique générale de l’exposition cours [Collection. Un rêve d’éternité]. Aussi toutes les images ont-elles un lien plus ou moins direct avec la notion de temps.

frac bretagne atelier enfants
Le fruit d’un effort ludique et artistique réussi !

Pour ce jeu, nous disposons de trois écrans sérigraphiques et sur chacun d’eux, il y a six images possiblement imprimables. Grâce à un jeu de dés, on va d’abord sélectionner combien d’images seront imprimées sur chaque écran (exemple : Ecran 1 : 2 images – Ecran 2 : 1 image, etc.) Une fois que le nombre d’images a été déterminé, les enfants relancent le dé pour savoir quelles seront les images imprimées (montres, dinosaures, fossiles…) et une dernière fois pour choisir les couleurs. Une fois la sélection finie, je les fais tous signer en bas de la page parce qu’ils deviennent des artistes à ce moment-là ! Une fois les tabliers enfilés, et le dé lancé, le jeu commence…

Soyez des sérigraphes le temps d’un après-midi avec l’atelier Imprimeur forever du FRAC Bretagne.

La prochaine session en famille se déroule au même endroit, le samedi 4 avril 2015 (toutes les infos sont ici). Et Julien Duporté vous donne également rendez-vous le mardi 14 avril (de 14h30 à 18h) pour l’atelier vacances. N’oubliez pas de réserver sur accueil@fracbretagne.fr ou 02 99 37 37 93. Infos pratiques.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom