En ce 1er mars, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, visite en grande pompe un grand bâtiment noir, à deux pas du parc de Beauregard. Sous ses yeux, il découvre l’oeuvre architecturale signée Odile Decq, qui abritera le Fonds régional d’art contemporain (Frac). L’édifice est situé à deux pas des 72 monolithes qui composent l’œuvre monumentale d’Aurelie Nemours.

frac, decq, art contemporain, culture, mitterrand, FRAC, Fonds régional d'art contemporain,  Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, Aurelie Nemours, Beauregard,  Le rouge dominera à l’intérieur du futur bâtiment du Fonds régional d’art contemporain.

Habillée de noir, Odile Decq ressemble étrangement au chanteur des Cure, en version féminine. Ancienne élève de l’école d’architecture de Rennes, elle accompagne le ministre et une ribambelle d’élus pour présenter son « parallélépipède monolithique ». « Ce Frac sera une œuvre d’art exceptionnelle qui va susciter un intérêt considérable bien au-delà des limites de la Bretagne, » ajoute le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, sur le site internet de la ville de Rennes.

Lors de cette visite de chantier bien huilé, pas de critique, ni même de notes négatives. On n’est pas là pour cela… On fait en effet fi des grincheux qui craignent des inondations dans l’ouvrage pour écouter l’architecte des lieux : « Aurelie Nemours nous a guidés, a insisté Odile Decq. Dans ce monolithe, il fallait trouver des espaces, donner l’envie et le plaisir aux gens d’y circuler. »

Par le rez-de-chaussée, le visiteur accédera aux différents étages. Les premiers niveaux sont ouverts sur trois espaces d’expositions de 1 000 m² modulables et recevant chacun un éclairage semi-naturel, semi-artificiel. En revanche, au dernier étage, seront installés différents services : l’administration, le service éducatif, l’atelier et espace d’expérimentation et le centre de documentation.

« L’intérieur du bâtiment est vraiment d’une autre nature que l’extérieur, » note un proche du dossier. « Plus vaste, il est aspiré par la verticalité de la trouée. Il offre un véritable puits de lumière qui traverse les différents étages et plonge jusqu’au sous-sol, dans les réserves. »

Le nouveau bâtiment s’inscrit dans la ZAC de Beauregard, située au nord-ouest de Rennes, entre les vallées de l’Ille et de la Vilaine. Il s’implantera en bordure du parc de Beauregard, en face de l’œuvre d’Aurelie Nemours. Ouverture annoncée le 6 juillet prochain.

Jean-Christophe Collet

[stextbox id= »info »] Commencé en février 2009, le chantier devrait s’achever début 2012 pour une ouverture au public prévue courant 2012. La première pierre du bâtiment a été posée le 29 juin 2009 par Jean-Yves Le Drian, Président du Conseil régional de Bretagne, Jean Daubigny, Préfet de la région Bretagne, Olivier Kaeppelin, Délégué aux Arts Plastiques du ministère de la Culture et de la Communication, Jean-Yves Le Corre, Directeur régional des affaires culturelles de Bretagne, Daniel Delaveau, Maire de Rennes, Président de Rennes Métropole, en présence de François Trèves, Président du Frac Bretagne, Odile Decq, architecte, ainsi que de nombreuses personnalités.[/stextbox]

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom