UNE VIE DE CHIEN : FLUSH UNE BIOGRAPHIE SIGNÉE VIRGINIA WOOLF

Flush, une biographie, rééditée en format de poche en 2015 par les éditions Bruit du temps, est un étonnant et délicieux roman de Virginia Woolf. Flush désigne non un homme ou une femme, mais un chien. Un magnifique cocker spaniel, « un des mieux nés d’Angleterre, profondément canin, mais hautement sensible aux émotions humaines » nous dit Virginia, qui a offert ce jeune compagnon à quatre pattes à son amie, la poétesse Elizabeth Barrett.

 

Flush, une biographie
Flush, jusqu’à son trépas suivra sa maîtresse, fidèlement et intimement, depuis l’austère et sombre domicile londonien de l’écrivaine, à Wimpole Street, jusqu’à la Casa Guidi, belle demeure toscane de l’élégante et lumineuse Florence.

MISS BARRETT
Film Miss Barrett 1934

Virginia Woolf eut un jour le projet de rédiger une biographie de son amie Miss Barrett. Et plutôt que de s’en tenir à un texte classique et conventionnel, elle fit un récit de la vie d’Elizabeth à travers le regard et les sensations… de Flush, vivant et proche témoin des aventures familiales et sentimentales de sa maîtresse.

FLUSH BARRETT
Edition originale de 1933

Flush, une biographie est donc l’aventure d’une vie à deux. Deux êtres qui s’assemblent et qui influent peu ou prou l’un sur l’autre. Deux vies réunies qui débutent dans les quartiers opulents de la capitale anglaise, côtoyant une Angleterre des bas-fonds, de la misère et du désordre. Les deux tableaux de Londres qu’en dresse Virginia Woolf, et que vit dramatiquement Flush, enlevé un court moment et rançonné par la pègre du quartier de Whitechapel, offre une dissymétrie sociale saisissante par l’injustice et les horreurs dont l’époque était capable.

Elizabeth Barrett
Elizabeth Barrett Browning, poétesse et écrivaine anglaise.

L’arrivée du conquérant et volontaire Mr Browning, soupirant d’Elizabeth, bouleversera un temps la vie de Flush, jaloux de ce concurrent intrusif. La sombre humeur canine ne durera pas et une paix bienveillante, voire complice, s’installera définitivement entre le couple et le cocker. Une fois conclu le mariage, libérateur pour Elizabeth, le couple s’éclipsera à la hâte vers le sud, l’Italie précisément.

Flush, indéfectible compagnon, suivra les mariés dont l’échappée aura pour terme la Casa Guidi à Florence et « sa claire et fougueuse lumière ». Finie « la prude Angleterre privée de soleil et de joie ». À présent et à tout jamais, que vivent la liberté et le bouillonnant et chaleureux métissage social (et canin) à mille lieues de Londres !

Flush
Un cocker spaniel.

Ce court roman, magnifique par son humour, sa poésie et sa tendresse, témoignage d’une belle amitié, humaine et littéraire, entre Virginia Woolf et Elizabeth Barrett, ne manque pas d’être non plus saisissant par sa vérité sociologique et la dénonciation des rigidités, injustices et inégalités entre hommes et femmes et entre classes sociales de l’Angleterre victorienne. Dénonciation qui formera, pour Virginia, le combat militant de toute une vie. À tous ces titres, ce petit livre est une belle entrée en matière pour qui voudrait découvrir l’univers de Virginia Woolf.

 

Virginia Woolf
L’écrivaine Virginia Woolf en 1902.

 

Flush, une biographie par Virginia Woolf; traduit par Charles Mauron ; éditions Bruit du temps ; coll. Poche, 160p. ; 2015, ISBN 978-2-35873-082-2, prix : 7 euros.

 

https://youtu.be/2Hnlsh8WyPE

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom