Pour saluer l’édition revue et augmentée de l’album BD Petite histoire du grand Texas de Grégory Jarry et Otto T., l’institut franco-américain de Rennes accueille jusqu’au 7 juin une exposition des planches originales de la BD. Le vernissage a eu lieu le lundi 19 mai. Réflexion et humour étaient au rendez-vous.

Le dessinateur Otto T.

otto t. histoire_texas, BD, expo, Petite histoire du grand Texas, Grégory Jarry, Otto T, FLBLBThomas Dupuis était présent au vernissage en tant que dessinateur et cofondateur des éditions FLBLB (prononcer, vous le savez peut-être, « flebeleb »). Objectif de l’éditeur : non seulement présenter la maison d’édition, répondre aux visiteurs, dédicacer certains ouvrages (comme la Petite histoire des colonies françaises), mais, avant tout, retracer le parcours de cette Petite histoire du grand Texas. Avec un style à l’image du personnage : chaque réflexion et analyse est accompagnée d’humour et de fantaisie. Le contexte particulier de la BD à l’honneur a été retracé. À la première édition de 2005 s’ajoutent désormais 30 pages ainsi que de nouveaux épisodes de l’histoire tels le Printemps arabe ou l’intervention en Libye. Si les auteurs avaient prophétisé, trois ans auparavant, l’élection à la présidence de Barack Obama, ils ont imaginé, dans cette nouvelle version 2014, une terrible guerre Israël-Iran et un holocauste nucléaire…

Une écriture plurivoque de l’histoire

Au grand Texas, Grégory Jarry et Otto T. répondent par une Petite histoire. Pourquoi ? Le scénariste l’explique dans une entrevue accordée en 2011 : « en tant que citoyen lambda, on peut avoir le sentiment que l’Histoire ne nous appartient pas, que c’est le domaine des spécialistes [alors que] en réalité, si les faits et le déroulement sont bien exposés, c’est assez simple ».

otto t. histoire_texas, BD, expo, Petite histoire du grand Texas, Grégory Jarry, Otto T, FLBLBAussi, cet album BD propose-t-il une écriture de l’histoire à la fois ironique et didactique, une façon de percer un chemin en dehors de l’histoire établie, institutionnelle, pour ne pas dire idéologique. Un travail qui a demandé aux auteurs une importante recherche documentaire, notamment avec l’Histoire populaire des États-Unis de Howard Zinn pour Grégory Jarry et Fort Alamo pour Otto T.

Néanmoins, c’est dans le protocole – semblable à celui de la Petite histoire des colonies françaises – que le projet prend forme : l’écriture de l’histoire texane, pour ne pas être univoque fait appel non seulement à la distance ironique, mais procède de deux voix, celle du scénariste et celle du dessinateur :

 Et il y a une sorte de ping-pong entre nous, Otto T, rebondit sur mes textes, les détourne. Le texte est toujours énoncé par la voix du pouvoir. […]. C’est ça, ma manière de faire de l’ironie, et le dessin creuse et va encore plus loin, il montre le côté trivial de ce qui est dit en réalité. C’est un aller-retour entre l’écrit, qui fait l’apologie de la colonisation, et le dessin qui en montre le dessous. (Grégory Jarry, 2011).

otto t. histoire_texas, BD, expo, Petite histoire du grand Texas, Grégory Jarry, Otto T, FLBLBLes dessins montrent « des personnages interchangeables ». Et ce, autant dans le but de stimuler l’intérêt du lecteur que de montrer le verso de l’expérience historique, celle que vivent les gens que l’Histoire ne mentionne pas. Il en est ainsi d’une planche qui montre un professeur apprendre à ses élèves à dire Texas et non… Tejas. Cette dimension absurde – ici, le changement du nom et de la prononciation, pour des raisons, en fait, géopolitiques – permet un traitement satirique de l’histoire. D’où le choix, comme l’explique le dessinateur, d’un dessin simplifié qui, outre l’avantage de se démarquer de la BD historique dite classique, rappelle aussi les caricatures propres au dessin de presse.

otto t. histoire_texas, BD, expo, Petite histoire du grand Texas, Grégory Jarry, Otto T, FLBLBAinsi, avec le texte comme les dessins, l’histoire du Texas est racontée sans jamais que la dimension explicative ne paraisse scolaire ou dogmatique. Le plus souvent, la parodie relaie et met à distance toute prétention, fût-elle universitaire (le narrateur, Mohammed Ben Youssef, est un « spécialiste de l’histoire du Texas ») ou religieuse (« Au commencement, il y avait les Espingouins »). Une lecture – que réfléchit l’atmosphère de l’exposition – qui donne le sourire, voire provoque carrément des fous rires. Une invitation à se jeter sur les BD, revues ou flip-books des éditions Flebeleb.

 

Bibliographie de Grégory Jarry & Otto T. 

Bart O’Poil en tournage, éditions FLBLB, 2012

Village Toxique, éditions FLBLB, 2010

Petite histoire des colonies françaises, 4 tomes, éditions FLBLB prix de l’édition en Poitou-Charentes 2010· sélection « les essentiels du festival d’Angoulême 2008 » · prix Tournesol 2007

La conquête de Mars, 2 tomes, éditions FLBLB

Petite histoire du grand Texas, éditions FLBLB, 2006

Lucius Crassius précédé du Savant qui fabriquait des voitures transparentes, éditions FLBLB, 2009

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom