Voilà le film Petit paysan Curieux titre dont on ne sait que penser. Simple jugement de valeur sur la surface de l’exploitation, remarque teintée d’affection, condescendance assaisonnée d’un peu de mépris ? Difficile de se faire une opinion à la simple lecture.

FILM PETIT PAYSAN

Le film Petit paysan de Hubert Charuel nous apprendra qu’il y a un peu des trois, mais avant tout, nous ouvrira les yeux sur certaines réalités du monde paysan. Les aspects rudes sont filmés sans excès, mais sans aucune concession, et de la naissance d’un veau en direct, à la difficile rencontre avec une jeune femme, la vie d’un jeune exploitant nous est narrée, sans fard, sans ridicules, mais avec les couleurs d’une réalité difficile et de préférence ignorée par les citadins.

FILM PETIT PAYSAN

Ne nous voilons pas la face, il y a, de la part de beaucoup, un regard un peu suffisant sur ceux qu’on appelle parfois péquenots, cul terreux ou bouseux. Quelle fondamentale injustice ! En effet, pourquoi mépriser ceux dont le travail acharné, car c’est un travail difficile, nous nourrit jour après jour. Pourquoi le salaire de tous ces efforts devrait à peine permettre de vivre, quand il oblige à se couvrir de dettes, et à ne jamais avoir de vacances ou de week-end. Cette vérité nous est assénée comme on recevrait un coup de règle sur les doigts et cela fait le plus grand bien. « En tout cas, que tu sois paysan, moi, cela ne me dérange pas ! – Pourquoi est-ce que cela devrait te déranger? », même les dialogues sont sans appel !

FILM PETIT PAYSAN HUBERT CHARUEL

Ce petit paysan, c’est l’acteur Swann Arlaud, sa sœur, c’est Sara Girardeau, les deux compères nous offrent une interprétation pleine d’exactitude et révèlent un talent indiscutable. Mais quel est le fond de l’histoire ? Pierre vit isolé avec ses parents et travaille sur une petite exploitation forte d’une trentaine de vaches, dont le lait fait vivre toute la famille. Il reçoit les conseils de sa sœur, vétérinaire, et voue à son troupeau une affection presque paternelle. Il est consterné de découvrir qu’une de ses bêtes est atteinte d’une maladie qui n’a pas d’autre issue que l’abattage et par voie de conséquence, fait vivre au reste du troupeau le risque de suivre la même voie. Véritable dilemme il est obligé de choisir entre le respect de la loi et l’amour qu’il a pour ses animaux. Sans conteste, c’est le second qui l’emporte haut la main et Pierre semble happé par une spirale d’événements dont il perd totalement le contrôle. Le tragique et le comique se rejoignent pour notre plus grand plaisir.

FILM PETIT PAYSAN HUBERT CHARUEL

C’est aussi un peu sa raison qui vacille, sa seule obsession reste de sauver son troupeau. D’un point de vue technique, le scénario, la manière très présente de filmer, le jeu des acteurs, tout cela confère à ce premier opus une véritable cohérence, tout y est crédible, efficace, authentique, souvent un peu cru. Peut-être est-ce dû au fait que Hubert Charuel est issu d’un monde paysan qu’il connaît parfaitement, il est allé jusqu’à intégrer au casting des membres de sa famille, eux-mêmes agriculteurs.En tout cas il y a un certain courage à tourner ce qui s’avère être un véritable thriller au sein du monde paysan, et peu se sont risqués à cet exercice de style. Dommage, car le résultat est vraiment satisfaisant et révèle chez Charuel une intéressante personnalité cinématographique et donne clairement envie de voir s’il est à même de signer et persister. On notera avec plaisir les apparitions du sympathique Bouli Lanners, truculent et gargantuesque comme il sait si bien l’être et dont nous avions salué la performance lors de la sortie du film « les premiers, les derniers » .

FILM PETIT PAYSAN

Si la vérité et un langage sans « politiquement correct » vous conviennent, alors n’hésitez pas à aller partager la vie et les angoisses d’un jeune exploitant agricole, il y a là du touchant et de l’authentique qui nous ont vraiment plus.

Film Petit Paysan, Titre international : Bloody Milk. Réalisation : Hubert Charuel. Scénario : Hubert Charuel et Claude Le Pape. Dates de sortie : mai 2017 : Festival de Cannes (Semaine de la critique). 30 août 2017 : sortie nationale. Durée : 90 minutes.

 

Réalisation : Hubert Charuel
Scénario : Claude le Pape, Hubert Charuel
Image : Sébastien Goepfert
Montage : Julie Léna, Lilian Corbeille, Grégoire Pontécaille
Son : Marc Olivier Brullé, Emmanuel Augeard, Vincent Cosson
Production : Stéphanie Bermann et Alexis Dulguerian (DOMINO FILMS)
Acteurs : Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners, Isabelle Candelier

hubert CharuelHubert Charuel
De nationalité française
Né le 31 mai 1985 à Vitry-le-François (France)
Né en 1985, Hubert Charuel grandit dans le milieu de l’élevage laitier. Il décide de prendre une autre voie et sort diplômé de la Fémis en production en 2011. Après plusieurs courts métrages, il réalise son premier long métrage, Petit Paysan, en 2016.

EnregistrerEnregistrer

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom