Plus de 165 galeries d’art issues d’une vingtaine de pays sont invitées à prendre part à cette foire d’art contemporain. La petite nouveauté à retenir sera géographique. Présentation de l’état de l’art contemporain, voire de son Etat…

Pas de cour du Louvre cette année à cause des travaux, recentrage au Grand Palais ! Heureux seront donc les non-adeptes de la dispersion. Indépendamment des pièces exposées hors les murs, cet éclatement de la manifestation en ces deux lieux était à l’origine de reproches constants de la part du public.

À part cette nouveauté, le reste sera dans la continuité des années précédentes : des prix décernés (notamment, le Marcel Duchamp – mon favori est Samuel Rousseau), d’illustres galeries invitées (cette année le Brésil est  à l’honneur avec la galleria Vermelho) et, bien évidemment, les nouvelles tendances exposées…

La partie performance a aussi été développée avec plus de films et de vidéos.

Et pour les petites et chères têtes blondes, il y aura la FIAC des enfants.

Pour le reste, voici d’après le catalogue, ce qui s’annonce à mon avis prometteur :

  • La galerie ProejcteSD de Barcelone a l’air alléchante avec une audace qui va porter ses fruits.
  • Le choix d’avoir comme tête de gondole, le décapant Matt Mullican, a l’air un très bon pari.
  • Du côté de nos amis italiens, la galerie de Francesca Minini sera aussi en haut de l’affiche avec les connus et doués Dan Graham et Ghada Amer.
  • Chez les nouveaux exposants, les galeries Kicken Berlin et Matthe Marks de New York sont attendues avec impatience.
  • Parmi les grosses machines, l’artillerie va être de sortie avec Perrotin, Metro Pictures, David Zwirner et White Cube pour faire exploser l’ensemble de nos sens.

Parmi les œuvres à acheter, mon choix serait le suivant :

  • Newborn, Pristina de Bruno Serralongue
  • Silhouette de Paris d’Otto Steinert
  • Governance de Carter Mull
  • Hogs n’Heifers de Rosson Crow
  • Platée «soyez amoureuses, soyez heureuses d’Alain Sechas
  • La statue de Tokyo de Xavier Veilhan
  • La dolce utopia de Philippe Parreno et Maurizio Cattelan
  • Felled Totem de David Hockney
  • Scène de Songe d’une nuit d’été de Ernst Ludwig Kirchner

Pour ces œuvres, il va falloir être actif…

Bonne FIAC et n’hésitez pas à poster vos commentaires !

3 Commentaires

  1. Bel article et belle présentation en vue de cette manifestation qui se veut indispensable pour tout fan d’art contemporain.
    Et belle initiative d’avoir regroupé l’event en un seul lieu

  2. Monsieur David
    Bien plus qu’un commentaire, je me permets de vous déposer une œuvre d’art versée au catalogue du non-objet « Commentaires » sous le numéro : Pièce com157/Janvier/2012
    Artiste d’art contemporain,je travaille essentiellement sur le vide en collectant tous les événements de ma vie quotidienne qui pourraient éventuellement réussir à le remplir. Vous avez par cet article réussi quelque peu à rendre plus concrètes mes nombreuses œuvres absentes.
    Merci.
    Olivier Borneyvski-

Laisser un commentaire