C’est du 28 au 30 mars 2014 que s’est déroulée la 7e édition du Festival Rue des Livres. Après une précédente mouture qui avait laissé la rédaction d’Unidivers.fr quelque peu perplexe (cf. notre article), il semble que le Festival ait entamé sa mue. Le tournant du succès ?

 

Anaïs Billaud
Anaïs Billaud, directrice artistique

Anaïs Billaud a fait ses armes aux éditions Apogée avant d’être nommée fin 2013 à la direction artistique du Festival. Dès son arrivée, avec les membres de l’Atelier culturel de Maurepas – Marion Bourreau, Fanny Thébault et André Bouaissier, nouveau président de l’association, ainsi qu’une centaine de bénévoles –  elle a élaboré des idées nouvelles à mettre en place à l’avenir. Il en a découlé quelques résolutions dès cette édition 2014.

Irène Frain, rue des livres, rennes
Irène Frain, marraine du festival

Déjà, le festival a changé de… lieu. De la salle Guy Ropatz au gymnase des Gayeulles (entre la piscine et la patinoire le Blizz). Un déménagement pertinent ? Indiscutablement, la réponse est positive.

En pratique, l’installation aérée et soignée (avec un jardinet croquignolet et une buvette spacieuse) faisait dès l’entrée oublier aux visiteurs l’usage sportif dévolu au lieu. La crainte d’un écho et brouhaha insoutenables ne s’est pas vérifiée.

Les éditions Le Paletot idéal sont une nouvelle maison rennaise. Elles ne proposent pour l’instant qu’un seul recueil de poésie. Un bel objet intelligemment pensé pour séduire un public éloigné de ce genre littéraire. Rue des livres a permis au  Paletot idéal de rencontrer un public attentif et de nouer des liens avec des libraires. En ce sens, ce festival est susceptible d’être un lieu où les maillons de la chaîne du livre, notamment les niches locales, s’assemblent.

Au final, le public comme les auteurs présents sont repartis globalement satisfaits de l’organisation et de leur venue. Quant aux éditeurs et libraires, certains ont fait de bons chiffres le samedi et de moins bons le dimanche, et inversement. Enfin, les activités dédiées aux enfants ont toutes affiché complet grâce à la bonne tenue des interventions et des partenariats noués pour l’occasion (notamment le samedi avec les étudiants de Rennes 2).

S’il faut encore réfléchir et construire l’avenir de ce salon du livre, notamment en terme de nouveaux venus – éditeurs, auteurs, invités – il semble que cette 7e édition marque une évolution de la direction artistique. Une exigence de cohérence et de vision qui devrait confirmer son souffle nouveau dès le festival Rue des livres 2015. À suivre et à soutenir.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour toute information :

Festival Rue des livres
Atelier culturel de Maurepas
11 rue du Gros-Chêne
35700 Rennes
02 99 38 28 25

Crédits photos : Karine Baudot. Image à la une : la compagnie des Grands Moyens qui accueillait les visiteurs à l’abri-bus aux abords du festival.

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d’esprit…

Un commentaire

  1. Belle 7° édition du festival  » rue des livres  »
    Au travail pour la 8° édition avec, espérons, plus d’auteurs connus

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom