LE FESTIVAL QUAI DES BULLES À L’ASSAUT DES RUES MALOUINES

Privée de sa quarantième édition en octobre 2020, l’équipe de Quai des bulles s’adapte en proposant à son public une nouvelle formule. Contraint de composer avec les nouvelles restrictions sanitaires, l’irréductible festival de bande dessinée malouin déploie jusqu’au 15 avril une programmation en plein air inédite, à découvrir en se perdant dans les rues de la cité corsaire.

Le rebond de l’épidémie et les nouvelles mesures qui l’accompagnent n’empêcheront pas les Malouins de célébrer leur amour de la bande dessinée. Bien au contraire, le Festival Quai des bulles a fait le choix de s’adapter pour proposer jusqu’au 15 avril un parcours intra-muros. Parmi les planches à découvrir sur les murs de la ville, on compte notamment celles de Peau d’Homme, la BD à succès de Zanzim & Hubert, ou encore Les filles des marins perdus de Teresa Radice et Stefano Turconi, exposées sur les murs de la gare maritime.

Ar-Men Enfer des enfers Emmanuel Lepage
Ar-Men. L’Enfer des enfers – Emmanuel Lepage

On ne manquera également pas d’aller faire un tour aux abords du lycée maritime, où sont exposées les planches de Ar Men L’enfer des enfers d’Emmanuel Lepage, ainsi qu’à la Place des frères Lamennais où est mis à l’honneur le travail d’Adrian Tomine. Vous pourrez également retrouver Théodore Poussin, la dernière création de Franck Le Gall, rue de l’Arabie. Enfin, le Lycée Maupertuis abordera des panneaux retraçant l’histoire des Comic-Books, ces bandes dessinées américaines associées au genre super-héros et à la narration dynamique qui sont un reflet des peurs et des fantasmes de l’Amérique.

quai des bulles saint malo

Comme lors de chaque édition, le festival consacre un volet de sa programmation au jeune public. Destinée aux enfants de plus de trois ans, l’exposition « MonstroBulles » aborde la question des monstres et des émotions en partant de l’univers de la série de bandes dessinées Marie Frisson, illustrée par Olivier Supiot et Éric Baptizat. Jusqu’au 2 mai, les plus jeunes pourront ainsi explorer, apprendre à exprimer et à reconnaître leurs émotions le long d’un parcours ludique, interactif et drôlement frissonnant mis en place à la Médiathèque de la Grande passerelle !

monstrobulles quai des bulles saint malo

Enfin, fidèle à lui-même, le festival n’a pas su résister à l’envie d’encourager son public à oser quelque chose qui semble déraisonnable en ces temps moribonds où nos corps et nos esprits sont comme atrophiés par l’austérité ambiante : réfléchir, questionner et rire pour tenter de se reconstruire ! Alors que notre monde culturel s’effondre, Quai des Bulles prend les devants en invitant sculpteurs, peintres, vidéastes, et autres écrivains à rejoindre la bande dessinée pour reconsolider leurs bases communes et repenser le monde culturel de demain à travers l’exposition « Bas les Masques ! », disponible en ligne à partir du 23 avril.

Un programme des plus audacieux donc, concocté par l’équipe du festival dont la 40e édition est décalée au moins d’octobre prochain au Palais du Grand Large. En attendant cette prochaine édition, qui sera certainement étalée sur plusieurs jours et dans plusieurs lieux en fonction des règles sanitaires en vigueur, on vous invite à vous aventurer dans la cité malouine ainsi que sur le site officiel de Quai des Bulles.

Quai des Bulles
Facebook
programme 2020-2021
39 Rue du Levant, 35400 Saint-Malo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici