Fatras, maison fondée en 2008, est un collectif d’une dizaine de personnalités musicales de toutes origines qui se sont réunies en musique sur les terres de Bretagne. Il présente G.A.S.T.O.N…

 

fatras2Le collectif Fatras a son G.A.S.T.O.N. (Grande assemblée spectaculaire de Troubadours de l’Orchestre narratif). Après un premier album, « Vie de Grenier », déjà bien réussi, le groupe a continué à écumer les scènes, se forger une réputation et à se roder (avec aussi un deuxième album en 2012).  Oui on retrouve du jazz, du rock, de la chanson réaliste, du musette, de la bonne humeur, surtout sur scène. Pas forcément original de prime abord tant l’ensemble rappelle tour à tour Mano négra, Les Têtes raides, les Négresses Vertes, les Hurlements de Léo, etc. Et pourtant, on ne s’ennuie pas une seconde à les écouter et les regarder. En outre, avec le retour à la mode du jazz manouche, Fatras ne manquera pas de trouver des amateurs.

fatrasOn retiendra donc de ce GASTON, diffusé pour l’instant en deux tomes ou deux étapes (l’EP comme souvent…), une ambiance rétro, un bon swing, une utilisation des mots particulièrement habile, une bonne dose de délire et de rire. Car faire ainsi swinguer la langue de Molière est rare. C’est finalement ce à quoi parvient leur singularité. On vole ainsi au-dessus des mers, de surprise en surprise. Et pendant que Zaz reprend des titres sur le thème de Paris, Fatras nous y emmène aussi avec un certain « Maurice Vauléon », avec autant de talent. Mais le groupe n’oublie pas ni la Bretagne… ni le Brésil.

Bref, on se plaît à voyager avec eux. Nul doute que vous les aimerez au détour d’une scène française, comme Le Festival du Schmoul qui se déroulera à Bain de Bretagne le 30 et 31 janvier 2015 (voir le programme et les détails pratiques ici).

À écouter ici : https://fatras.bandcamp.com/


Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom