On aurait bien aimé pouvoir labelliser Facetts « nos régions ont du talent » et « produit en Bretagne ». Mais Facetts est une application mobile et ne peut donc pas accéder à cette consécration. La start-up bretonne a plutôt été récompensée par le prix du jury de Web in Lorient en 2015 et le vote du public au MV Cube (accélérateur de projets à Rennes) en 2016. Et c’est mérité : cette application du terroir – pour continuer à filer la métaphore – est une pionnière dans son domaine : à la fois rassurante, audacieuse et divertissante.

Valère Fédronic et Elouan Le Coq sont deux ingénieurs bretons à l’origine de Facetts. Ils avaient déjà travaillé ensemble dans une autre start-up : Streamezzo, elle aussi dans le domaine de la téléphonie mobile. Lorsque cette dernière fut rachetée par Amdocs (entreprise de services du numérique), ils décidèrent de créer leur propre start-up : Facetts. L’idée est originale : Facetts est une application mobile de messagerie instantanée qui permet de créer et de gérer plusieurs profils appelés « facettes »

La protection de la vie privée et des données personnelles

facetts application BretagneFacetts est un anti-Facebook. Pour s’y inscrire, pas besoin de numéro de téléphone, date de naissance ou encore nom et prénom exacts. Seulement nom et pseudo sont nécessaires pour se créer un profil. L’utilisateur peut bien sûr utiliser d’autres pseudos pour concevoir d’autres « facettes ». C’est pratique de disposer de plusieurs profils : un pour le travail, un pour les amis, un pour l’école, ou encore un pour une activité spécifique… Bref, l’usage et la multiplication des « facettes » ne dépendent que de l’imagination de son utilisateur ! L’application nous redonne ainsi le contrôle sur nos données personnelles et le choix de les partager avec qui nous voulons. Le concept est salvateur, à l’heure où la plupart des réseaux sociaux collectent nos données personnelles pour pouvoir ensuite les utiliser à des fins commerciales.

Valère Fédronic a eu l’idée de Facetts il y a quelques années lors d’un voyage professionnel. Il devait décider avec ses nouveaux collègues d’un moyen de se contacter. facetts application BretagneAlors qu’il refusait d’échanger son profil Facebook dont le contenu était privé, il décida de leur donner son numéro de téléphone. Malheureusement, ce dernier communiqua aussi à ses collègues un accès à ses profils WhatsApp (application mobile de messagerie instantanée reliée au numéro de téléphone) et Snapchat (application qui permet de s’envoyer des photos visualisables quelques secondes) : des contenus personnels donc. Il se rendit à l’évidence : il n’existait pas d’application mobile protégeant sa vie privée. Il n’était virtuellement pas possible de communiquer sans séparer ses relations professionnelles et personnelles.

Facetts permet de séparer sainement les multiples aspects de notre vie. Valère Fédronic rappelle que dans la vie réelle, nous avons plusieurs « moi ». « À l’école je suis le père de ma fille, mais au travail je suis le PDG de Facetts » et ces deux aspects ne sont pas forcément destinés à se télescoper. Le slogan Facetts applique cette réalité : « Be your many you(s) » (soyez vous à travers vos différentes personnalités). L’application est aussi utile lorsque l’on rencontre quelqu’un et que l’on veut garder contact, sans tout dévoiler de soi : des photos de son dernier repas de famille jusqu’à sa dernière soirée arrosée !

Une application amusante et gratuite

Facetts est aussi une application agréable et amusante. Dotée d’une belle ergonomie, elle est très facile d’utilisation. Elle possède de nombreuses fonctionnalités amusantes avec, entre autres, la possibilité d’envoyer des vidéos loops (de courtes vidéos qui fonctionnent en boucle), d’envoyer des gifs (images animées), et de jouer à… Chifoumi ! L’application possède une pléthore d’outils pour briser la glace et s’amuser avec des amis ou… des inconnus.

facetts application BretagneL’application est idéale pour rencontrer des gens. Elle permet de repérer des personnes ayant les mêmes goûts que soi à travers la description de leur profil. Elle autorise aussi l’activation du Bluetooth pour détecter les utilisateurs près de chez soi. Enfin, elle donne la possibilité de créer des groupes de discussion autour d’activité comme le sport ou les jeux vidéos. En permettant la rencontre spontanée, elle permet de tisser un lien social.

L’autre avantage de Facetts (et pas des moindres !) est sa gratuité. Cette dernière est disponible sur l’Apple store ou encore Google Play. Facetts vit du modèle économique « freemium ». C’est une stratégie commerciale qui associe une offre gratuite, en libre accès pour le simple utilisateur et une offre « premium », plus haut de gamme, en accès payant à des utilisateurs spécifiques. Ces accès, appelés « comptes officiels » sur Facetts sont achetés au moyen d’abonnements mensuels par des entreprises, comme des restaurants, afin de pouvoir se constituer une clientèle. Et le meilleur dans tout cela : ces entreprises auront seulement accès aux données que vous décidez de leur donner !

Les projets

facetts application BretagnePour l’instant le nombre d’utilisateurs est de quelques milliers. Même s’il est difficile de savoir quel public utilise l’application à cause de l’absence de données personnelles, Valère Fédronic devine, grâce aux rencontres et aux retours de certaines personnes, que le public majoritairement concerné a soit moins de 18 ans, soit entre 18 et 35 ans. C’est parce qu’elle est simple d’utilisation pour ceux qui n’ont pas de portable, mais qui possèdent un iPod. C’est aussi dû au fait que l’application s’adresse à une génération habituée aux réseaux sociaux et qui recherche une alternative pratique.

Facetts revendique son côté breton. Les fondateurs ainsi que le « business angel » (un investisseur) sont bretons. Si, in fine, l’application est destinée à l’internationale, les créateurs préfèrent d’abord la développer en Bretagne pour comprendre et analyser le marché. La start-up est aujourd’hui installée à la Mabilais avec la French Tech Rennes-Saint-Malo.

facetts application BretagneLe marché international n’est pas facilité par l’existence de géants tels que Facebook. Valère Fédronic est cependant conscient de la plus-value et de l’unicité de Facetts. Mais la start-up est jeune et fait un pari financier sur l’avenir. Le PDG espère provoquer l’élément déclencheur d’un succès international. Pour cela, il prévoit à l’avenir de faire par exemple appel à des youtubers pour faire la promotion de l’application ou encore de se rendre dans des festivals, des conventions ou des rencontres : lieux où s’exerce la problématique à laquelle Facetts apporte une réponse. On leur souhaite de réaliser leur « Breton dream », car après tout, comme l’indique Valère Fédronic, il n’y a que des Bretons pour imaginer un tel projet !

Facetts, application mobile, Valère Fédronic, Elouan Le Coq, start-up bretonne, prix du jury Web in Lorient 2015, MV Cube 2016

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom