Le Centre Pompidou présente une rétrospective Geneviève Asse du 24 juin au 9 septembre 2013. L’exposition explore l’œuvre et la vie de la peintre bretonne. Elle nous dévoile pour la première fois les carnets intimes de l’artiste tournée vers le bleu.

Le travail de Geneviève Asse qui décline le bleu à l’infini offre une expérience sensorielle toujours renouvelée.

geneviève asse, tondo
Geneviève Asse, Tondo

Sensation qui fuse dès le début de l’exposition avec la présentation d’un premier tableau qui accueille le visiteur, « Horizontale XIII » (1978). Une véritable secousse dans ce réglet horizontal séparant deux zones de bleu qui semblent répercuter la lumière. Autour de cette fulgurante entrée en matière sont invitées à la fête 70 peintures, dont certaines inédites – la personnalité et le ton de Geneviève Asse se livrent. La vibration est fil conducteur de cette œuvre.

De fait, à l’encontre d’une certaine doxa qui laisse croire que Geneviève Asse se limite à des œuvres divisées verticalement en deux en leur centre, sa palette est beaucoup plus riche que sa marque de fabrique.

Geneviève Asse, Cuisne
Geneviève Asse, Cuisne

Qui plus est, le Centre Pompidou peut se targuer de présenter les carnets de Geneviève Asse. Cette part entière de son œuvre peu dévoilée au public révèle bien des richesses. En effet, l’artiste aimait peindre des natures mortes directement sur des carnets, lesquels finalement constituent plus des portfolios que des esquisses. C’est réellement un pan de l’œuvre de Geneviève Asse. Une puissante intimité est dévoilée, elle complète élégamment la manifestation artistique.

Un bel hommage au bleu et à l’intimité par cette exposition qui fera date. Notamment par sa force et sa singularité.

David Norgeot

geneviève asse, pompidouInformations pratiques :
Exposition Geneviève Asse au Centre Pompidou,
Du 26 juin au 9 septembre 2013
Horaires : 11h-21h | fermé le mardi
Tarifs : 11€ | 9€ tarif réduit

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom