ALEXANDRE PÉRIGOT EXPOSE LES OUBLIÉS DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE RENNES

Jusqu’au samedi 3 février 2019, le musée des Beaux-Arts de Rennes vous fait découvrir l’exposition Mon nom est personneAlexandre Périgot. Près de soixante œuvres anonymes sortent des réserves, certaines pour la première fois. Présentation.

expo mon nom est personne rennes

Dans l’obscurité des réserves de chaque musée, dans la richesse de chaque collection française et étrangère, une part de mystère demeure. Signatures illisibles, absence de noms pour différentes raisons… Tapies dans l’ombre, les œuvres dites anonymes attendent d’être dévoilées au grand jour. Ces oubliées de l’histoire de l’art sont l’essence du projet de l’artiste français Alexandre Périgot, initié en 2017 lors de la septième édition du Voyage à Nantes.

Alors que la ville procédait à une refonte totale du musée des Beaux-Arts, (renommé Musée d’Arts de Nantes à sa réouverture en été 2017), les oeuvres anonymes ont été sorties des réserves. En perpétuelle évolution, l’exposition Mon nom est personne a été reprise en 2018 dans une version amplifiée – avec la participation du Cnap, du Mucem, du Musée des Beaux-Arts de Rennes et du Musée Rodin – au CNEAI de Pantin.

expo mon nom est personne rennes

Les oubliés du musée des Beaux-Arts de Rennes

Reconnaîtrions-nous un tableau du célébrissime Eugène Delacroix si aucun cartel ne l’indique ? Et une peinture à l’huile de Georges de La Tour ? Où se situent les œuvres d’artistes inconnus dans ce méli-mélo de noms célèbres ? En définitive, qu’apporte la présentation d’une œuvre anonyme au public ?

Après le Mucem de Marseille et l’exposition de 137 œuvres tirées de sa collection d’anonymes en mars 2018, c’est au tour de la capitale bretonne d’offrir sa collaboration au projet d‘Alexandre Périgot. Le Musée des Beaux-Arts de Rennes extrait une soixantaine de tableaux sur ses 133 œuvres anonymes et les présente dans l’espace lumineux de la coursive, dédiée d’ordinaire aux artistes contemporains. Un emplacement qui appuie le discours de l’artiste.

expo mon nom est personne rennes

« Je m’APPELLE Personne, et Personne est le nom que mes parents et tous mes autres compagnons me donnent » 366-367, L’Odyssée, Homère.

Titre du célèbre western de Tonino Valerii des années 70 ou personnage de ruse employé par Ulysse dans L’Odyssée d’Homère, le nom de Personne est très présent dans la mythologie et le cinéma. Il est utilisé ici par Alexandre Périgot afin de déconstruire l’idée de star. Dans un domaine où la notoriété de l’artiste prévaut parfois sur la technique et le talent, l’artiste français tente d’objectiver le regard du public. Sans nom associé ou contexte historique, les œuvres sont mises à nu de la plus simple des manières. La signature n’est plus une marque ou un gage de qualité, seule compte la peinture.

Sans distinction ou hiérarchie due à une renommée pré-établie par l’Histoire de l’Art, Mon nom est personne se résume en un accrochage frontal sans cartel. Le spectateur se retrouve face à une accumulation organisée d’œuvres sans auteur et avance incognito dans une histoire de l’art écrite par des anonymes.

Cadres noirs ou dorés, peinture à l’huile ou acrylique, portraits ou scènes bibliques… qu’il s’agisse de petits ou grands formats, ces œuvres du XVIIe au XXe siècle ont traversé le temps sans (presque) aucune considération et sont aujourd’hui révélées au grand jour. Chaque tableau raconte son histoire sans autre information textuelle qui peut altérer le jugement du visiteur.

Comme une ritournelle entêtante qui s’immisce dans la tête de l’observateur, un film sonore accompagne l’exposition – une interprétation de plusieurs partitions anonymes par Marie-Pierre Brébant au clavecin et Xavier Boussiron à la guitare électrique. Une confrontation son/image qui fait sens quand on entend ces airs familiers dont on avait oublié (ou dont on ne savait pas) qu’ils sont issus du patrimoine musical d’auteurs anonymes.

expo mon nom est personne rennes

Sans parler de l’aspect mercantile de l’art, Mon nom est personne questionne autant les spectateurs que le personnel du musée et la classification des conservateurs.

Visitant d’autres musées en France et à l’étranger, un musée hypothétique de l’anonyme pourrait voir le jour in fine… affaire à suivre.

Exposition Mon nom est personne – Alexandre Périgot. Du 14 décembre 2018 au 3 février 2019 au musée des Beaux-arts de Rennes.

Infos pratiques :

HORAIRES
du mardi au vendredi : 10 h > 17 h
samedi et dimanche : 10 h > 18 h
Fermé le lundi et les jours fériés

ACCÈS
Musée des Beaux-arts de Rennes
20 quai Emile Zola
35000 Rennes

Tarifs gratuits :
– jeunes de moins de 18 ans, groupes scolaires, Amis du musée, étudiants en art, bénéficiaires de minima sociaux et carte sortir, auteurs de dons en faveur du musée, détenteurs d’une carte presse, membres de la Maison des artistes, détenteurs de la carte culture.

Gratuit pour tous le premier dimanche de chaque mois.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom