« YOLANDE MOREAU ET CHRISTIAN OLIVIER » AU CHAMPILAMBART, 10 mai 2021-10 mai 2021, Vallet.

« YOLANDE MOREAU ET CHRISTIAN OLIVIER » AU CHAMPILAMBART 2021-05-10 20:00:00 – 2021-05-10 21:30:00
Vallet Loire-Atlantique Vallet

EUR   « Il est l’ami de la famille, mais on le connaît mal. Chacun
fait son portrait de Prévert depuis l’école. Yolande Moreau loin
de la famille Deschiens, et Christian olivier hors du groupe Têtes
Raides, croquent leur portrait du grand-frère Jacques, tendre anarchiste,
poète au langage déstructuré. Trois musiciens les accompagnent. La
comédienne chante et le chanteur joue.
Les souvenirs des récitations se transforment en moments de grâce. Une table
basse, des instruments et des feuilles volantes, quelques fantômes de vers
libres… Rires, tragédies des existences sans éclats, les poèmes du dialoguiste
des Enfants du Paradis et de Drôle de drame hissent les vies ordinaires au rang
de chefs-d’oeuvre. » Pierre Notte///
PreSSe : Le chant de Christian est franc. Il claque. Celui de Yolande, juste
mais fragile, séduit par son étrangeté et sa malice. On est envoûté et secoué
par les vers grinçants du poète. Prévert nous a pris à la gorge. LES éCHoS

Yolande Moreau et Christian Olivier chante Prévert au Champilambart le lundi 10 mai à 20h00

billetterie@vallet.fr +33 2 40 36 20 30 http://www.champilambart.fr/

Yolande Moreau et Christian Olivier chante Prévert au Champilambart le lundi 10 mai à 20h00

« Il est l’ami de la famille, mais on le connaît mal. Chacun
fait son portrait de Prévert depuis l’école. Yolande Moreau loin
de la famille Deschiens, et Christian olivier hors du groupe Têtes
Raides, croquent leur portrait du grand-frère Jacques, tendre anarchiste,
poète au langage déstructuré. Trois musiciens les accompagnent. La
comédienne chante et le chanteur joue.
Les souvenirs des récitations se transforment en moments de grâce. Une table
basse, des instruments et des feuilles volantes, quelques fantômes de vers
libres… Rires, tragédies des existences sans éclats, les poèmes du dialoguiste
des Enfants du Paradis et de Drôle de drame hissent les vies ordinaires au rang
de chefs-d’oeuvre. » Pierre Notte///
PreSSe : Le chant de Christian est franc. Il claque. Celui de Yolande, juste
mais fragile, séduit par son étrangeté et sa malice. On est envoûté et secoué
par les vers grinçants du poète. Prévert nous a pris à la gorge. LES éCHoS