unidivers
Chargement Évènements

Visite libre de l’Institut suédois Institut suédois Paris

Visite libre de l'Institut suédois Institut suédois Paris

Visite libre de l’Institut suédois Institut suédois Paris, samedi 18 mai 2024.

Visite libre de l’Institut suédois Situé au cœur du Marais, l’hôtel particulier dit « Hôtel de Marle » du nom de son premier propriétaire au 16e siècle, abrite l’Institut suédois depuis 1971. Ses façades, ses toitures dites « à la Phi… Samedi 18 mai, 12h00 Institut suédois Entrée libre, sans réservation

Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
Début : 2024-05-18T12:00:00+02:00 – 2024-05-18T21:00:00+02:00
Fin : 2024-05-18T12:00:00+02:00 – 2024-05-18T21:00:00+02:00

Situé au cœur du Marais, l’hôtel particulier dit « Hôtel de Marle » du nom de son premier propriétaire au 16e siècle, abrite l’Institut suédois depuis 1971. Ses façades, ses toitures dites « à la Philibert Delorme », de forme demi-circulaire avec contre-courbe au faîtage, ainsi que son escalier d’honneur, sont inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques. Ses remarquables plafonds peints à la française ne sont pas en reste.

Quant à notre collection d’art permanente, la collection de l’Institut Tessin, elle est un témoin des relations artistiques franco-suédoises du 17e au 20e siècle, avec des joyaux tels que des œuvres signées Gustaf Lundberg, Alexander Roslin, Adolf Ulrik Wertmüller et Louis-Jean Desprez.

Vous aurez aussi l’occasion de découvrir notre exposition temporaire, Suivre les ondes, qui met en regard Lars Fredrikson, artiste majeur du XXe siècle, et deux artistes contemporaines, Anastasia Ax et Christine Ödlund. Bien qu’il s’agisse d’artistes apparemment très différents, il existe de nombreux points de contact entre eux : tous trois pratiquent un art audacieux et expérimental qui évolue librement dans un large champ d’expressions, et tous trois partagent une fascination pour la manière dont l’énergie se déplace, se transforme et se manifeste dans différents matériaux, ainsi que pour la façon dont la communication s’établit entre différentes formes de vie et d’état.

Institut suédois 11 rue Payenne 75003 Paris Paris 75003 Quartier des Archives Paris Île-de-France 01 44 78 80 20 http://www.institutsuedois.fr Situé dans le vieux quartier du Marais, l’Hôtel de Marle abrite l’Institut suédois depuis 1971. Construit en 1572 par le comte Christophe Hector de Marle, le bâtiment a subi de nombreuses modifications au fil des siècles et de ses propriétaires successifs. Il présente notamment des détails uniques comme ses charpentes en carènes renversées dites « à la Philibert Delorme », son escalier d’honneur et son plafond peint, portant le monogramme de son fondateur. Suivant le plan André Malraux destiné à la sauvegarde du quartier alors très délabré du Marais, l’Hôtel de Marle est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1961. En 1965, l’Etat suédois achète l’hôtel particulier avec pour mission d’en assurer la restauration. Le bâtiment est acquis afin d’abriter l’Institut Tessin, composé de la collection d’art et de la bibliothèque de Gunnar W. Lundberg, historien d’art et alors conseiller culturel près de l’Ambassade de Suède en France. L’Institut suédois ouvre ses portes au public en 1971.

L’Institut suédois est l’unique centre culturel que possède la Suède à l’étranger. Outre la collection permanente de l’Institut Tessin composée d’œuvres du 18ème au 20ème siècle, il organise des expositions, des concerts, des rencontres littéraires, des projections de films, des représentations théâtrales ainsi que des débats et des séminaires sur des questions de culture et de société. Avec plus de 100 000 visiteurs par an, l’Institut suédois est un vecteur dynamique de la coopération culturelle franco-suédoise et internationale.

© Institut suédois, droits réservés

© Voyez-Vous (Vinciane Lebrun)