Théâtre : Les secrets d’un gainage efficace, 21 avril 2021-21 avril 2021, Amiens.

Théâtre : Les secrets d’un gainage efficace 2021-04-21 19:30:00 – 2021-04-21 21:00:00
Amiens Somme

  Déconseillé aux moins de 15 ans.

Au départ elles sont trois – Claire Fretel, Tiphaine Gentilleau et Chloé Olivères – travaillées de préoccupations féministes, faisant dialoguer sur scène leur vécu intime et la dimension politique de ces réflexions sociétales, créant des auto-fictions documentées écrites au plateau.
Les Filles de Simone s’attaquent aux injonctions féminines.

À l’arrivée, c’est le succès du Off du festival d’Avignon, édition 2019, l’histoire de cinq femmes qui se réunissent ANSpour écrire un livre sur le corps des femmes et qui, en le rédigeant, se racontent les unes aux autres leurs expériences vécues. Elles partagent leurs hontes, leurs angoisses liées à leur corps, à leur intimité, confient tout haut ce que chacune pense tout bas.
Il y a des bulles plus fantasmées, plus loufoques dans la pièce, qui racontent d’où viennent et à qui profitent ces injonctions. Elles parlent librement des poils, des règles, de la vulve. Ou encore de l’acné qui n’en finit pas alors que les rides apparaissent déjà, de l’invention récente du complexe de la cellulite et de tous les autres diktats de la beauté avec lesquels les femmes doivent composer.

+33 3 22 71 62 90 https://www.amiens.fr/Les-evenements/(organisateur)/maison-du-theatre

Déconseillé aux moins de 15 ans.

Au départ elles sont trois – Claire Fretel, Tiphaine Gentilleau et Chloé Olivères – travaillées de préoccupations féministes, faisant dialoguer sur scène leur vécu intime et la dimension politique de ces réflexions sociétales, créant des auto-fictions documentées écrites au plateau.
Les Filles de Simone s’attaquent aux injonctions féminines.

À l’arrivée, c’est le succès du Off du festival d’Avignon, édition 2019, l’histoire de cinq femmes qui se réunissent ANSpour écrire un livre sur le corps des femmes et qui, en le rédigeant, se racontent les unes aux autres leurs expériences vécues. Elles partagent leurs hontes, leurs angoisses liées à leur corps, à leur intimité, confient tout haut ce que chacune pense tout bas.
Il y a des bulles plus fantasmées, plus loufoques dans la pièce, qui racontent d’où viennent et à qui profitent ces injonctions. Elles parlent librement des poils, des règles, de la vulve. Ou encore de l’acné qui n’en finit pas alors que les rides apparaissent déjà, de l’invention récente du complexe de la cellulite et de tous les autres diktats de la beauté avec lesquels les femmes doivent composer.

© OT Amiens