Conférence du Jeudi : «Le patrimoine sidérurgico-hydraulique des abbayes cisterciennes de Champagne méridionale (finXVe-finXVIIIe siècles)» Théâtre de Saint-Dizier, 15 décembre 2022, Saint-Dizier.

Conférence du Jeudi : «Le patrimoine sidérurgico-hydraulique des abbayes cisterciennes de Champagne méridionale (finXVe-finXVIIIe siècles)» Jeudi 15 décembre, 18h30 Théâtre de Saint-Dizier
Entrée libre, sans inscription.
Par Denis ÈVE (doctorant en histoire, université de Paris Cité, laboratoire ICT) : dès le Moyen-âge, les abbayes cisterciennes développent une sidérurgie importante en Champagne méridionale.

Théâtre de Saint-Dizier Place Aristide Briand, 52100 Saint-Dizier Centre-Ville Saint-Dizier 52100 Haute-Marne Grand Est
03 25 07 31 66 https://les3scenes.saint-dizier.fr/ https://www.facebook.com/Theatre.SaintDizier/;https://www.instagram.com/theatrestdizier/;https://www.twitter.com/theatrestdizier/ Inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, le théâtre de Saint-Dizier a connu une profonde mise aux normes et rénovation sans rien perdre de son cachet de petit théâtre à l’italienne. Il s’inscrit dans le style en vogue sous le Second Empire depuis la construction de l’Opéra Garnier. Restauré en 2007 avec ses décors des années 20, il a retrouvé sa beauté d’antan et développé une programmation de qualité à la hauteur de la majesté du lieu. La salle compte 334 places réparties entre le parterre, le premier balcon et le poulailler. La scène comprend un plancher détrappable et une fosse d’orchestre. Son acoustique exceptionnelle en fait un lieu de diffusion privilégié pour les orchestres de chambre, l’opérette et l’opéra-comique. Des oeuvres magistrales et historiques dans un lieu qui l’est tout autant, le théâtre de Saint-Dizier est définitivement un lieu d’excellence ! A noter : il est possible de louer le théâtre de Saint-Dizier.

Dès le Moyen-âge, les abbayes cisterciennes développent une sidérurgie importante en Champagne méridionale. La production, utile pour le développement des monastères, devient rapidement une source de revenus et de croissance économique. Paul Benoit dans sa conclusion du colloque Moine et métallurgie rappelle que les moines blancs ont tenu une place de première importance à deux moments décisifs de l’histoire de la sidérurgie : l’adoption du marteau hydraulique au XIIe siècle et le passage au procédé indirect à la fin du XVe siècle. Pourtant ce dernier moment demeure peu connu, alors que le nouveau mode de production change profondément les besoins en eau pour fabriquer du fer. L’objectif de cette présentation est de mettre en lumière l’impact du procédé indirect sur le patrimoine sidérurgique et hydraulique des abbayes, principalement les forges et hauts fourneaux. La comparaison entre les abbayes de Clairvaux, d’Auberive et de la Crête permet d’appréhender cette mutation technique et ses répercussions. Pour la cerner, la période étudiée débute à la fin du XVe siècle et se termine à la fin du XVIIe siècle à la stabilisation de ce patrimoine industriel.


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2022-12-15T18:30:00+01:00
2022-12-15T20:00:00+01:00