Spectacle « Moi, Daniel Blake », 2 février 2021-2 février 2021, Haguenau.

Spectacle « Moi, Daniel Blake » 2021-02-02 20:30:00 – 2021-02-02
Haguenau Bas-Rhin

EUR   Daniel Blake, ouvrier menuisier de 59 ans, est victime d’un accident cardiaque qui l’oblige à cesser de travailler et à faire appel pour la première fois aux aides sociales. Il se voit toutefois contraint par l’administration à une recherche d’emploi intensive sous peine de perdre ses indemnités. Commence alors une descente aux enfers par un labyrinthe administratif qui l’oblige à suivre de multiples procédures, recourir à des centres d’appels toujours occupés, répondre à des convocations et se rendre à des entretiens absurdes jusqu’à ce qu’il comprenne que tout est fait pour le dissuader dans ses démarches. Pendant ce combat, il se lie d’amitié avec Katie, une jeune mère célibataire sans emploi, elle aussi confrontée à l’absurdité de l’administration. S’ensuit une belle histoire de solidarité et de soutien mutuel. Joël Dragutin propose une subtile adaptation théâtrale de l’émouvant film Moi Daniel Blake de Ken Loach, Palme d’or à
Cannes en 2016, qui dénonce le système libéral inhumain à l’œuvre en Europe aujourd’hui.

Daniel Blake, ouvrier menuisier de 59 ans, est victime d’un
accident cardiaque qui l’oblige à cesser de travailler et à faire appel pour la première fois aux aides sociales. Il se voit toutefois contraint par l’administration à une recherche d’emploi intensive sous peine de perdre ses indemnités.
Commence alors une descente aux enfers par un labyrinthe administratif qui l’oblige à suivre de multiples procédures, recourir à des centres d’appels toujours occupés, répondre à des convocations et se rendre à des entretiens absurdes jusqu’à ce qu’il comprenne que tout est fait pour le dissuader dans ses démarches. Pendant ce combat, il se lie d’amitié avec Katie, une jeune mère
célibataire sans emploi, elle aussi confrontée à l’absurdité de l’administration. S’ensuit une belle histoire de solidarité et de soutien mutuel. Joël Dragutin propose une subtile adaptation théâtrale de l’émouvant film Moi Daniel Blake de Ken Loach, Palme d’or à Cannes en 2016, qui dénonce le système libéral inhumain à l’œuvre en Europe aujourd’hui.

+33 3 88 73 30 54

Daniel Blake, ouvrier menuisier de 59 ans, est victime d’un
accident cardiaque qui l’oblige à cesser de travailler et à faire appel pour la première fois aux aides sociales. Il se voit toutefois contraint par l’administration à une recherche d’emploi intensive sous peine de perdre ses indemnités.
Commence alors une descente aux enfers par un labyrinthe administratif qui l’oblige à suivre de multiples procédures, recourir à des centres d’appels toujours occupés, répondre à des convocations et se rendre à des entretiens absurdes jusqu’à ce qu’il comprenne que tout est fait pour le dissuader dans ses démarches. Pendant ce combat, il se lie d’amitié avec Katie, une jeune mère
célibataire sans emploi, elle aussi confrontée à l’absurdité de l’administration. S’ensuit une belle histoire de solidarité et de soutien mutuel. Joël Dragutin propose une subtile adaptation théâtrale de l’émouvant film Moi Daniel Blake de Ken Loach, Palme d’or à Cannes en 2016, qui dénonce le système libéral inhumain à l’œuvre en Europe aujourd’hui.

Daniel Blake, ouvrier menuisier de 59 ans, est victime d’un accident cardiaque qui l’oblige à cesser de travailler et à faire appel pour la première fois aux aides sociales. Il se voit toutefois contraint par l’administration à une recherche d’emploi intensive sous peine de perdre ses indemnités. Commence alors une descente aux enfers par un labyrinthe administratif qui l’oblige à suivre de multiples procédures, recourir à des centres d’appels toujours occupés, répondre à des convocations et se rendre à des entretiens absurdes jusqu’à ce qu’il comprenne que tout est fait pour le dissuader dans ses démarches. Pendant ce combat, il se lie d’amitié avec Katie, une jeune mère célibataire sans emploi, elle aussi confrontée à l’absurdité de l’administration. S’ensuit une belle histoire de solidarité et de soutien mutuel. Joël Dragutin propose une subtile adaptation théâtrale de l’émouvant film Moi Daniel Blake de Ken Loach, Palme d’or à
Cannes en 2016, qui dénonce le système libéral inhumain à l’œuvre en Europe aujourd’hui.