Shchedrin / Rachmaninov Auditorium de l’Opéra de Bordeaux, 3 décembre 2020-3 décembre 2020, Bordeaux.

Shchedrin / Rachmaninov
du jeudi 3 décembre au vendredi 4 décembre à Auditorium de l’Opéra de Bordeaux
<!– edp –>
<p align= »right »><em>Dans le cadre de l’esprit du piano</em><a href= »http://www.espritdupiano.fr/ » target= »_blank »><img alt= »esprit du piano » height= »51″ src= »http://opera-bordeaux.lndo.site:8000/fileadmin/logos-2021/espritdupiano.jpg » style= »vertical-align:bottom; border:medium none; padding-left:10px; float:right » /></a></p>

<p>&nbsp;</p>

<p><br />
<!– chefs d’œuvre du XXe –></p>

<p>&nbsp;</p>

<p align= »right »><img alt= »chefs d’œuvre du XXe » height= »100″ src= »http://opera-bordeaux.lndo.site:8000/fileadmin/logos-2021/XXe.png » style= »float:right » /></p>

<p><strong>Concert symphonique<br />
Dans le cadre de la 11<sup>e</sup> édition de l’Esprit du Piano </strong><br />
Trois chefs-d’œuvre du XX<sup>e</sup> siècle ! Pianiste hors pair, Rachmaninov rendait hommage en 1934 à la diabolique virtuosité de Paganini avec une pièce formant un cycle de 24 variations, dont la 18<sup>e</sup> est particulièrement fameuse. Elles seront interprétées par Marie-Ange Ngucci, toute jeune interprète décrite par le magazine <em>Classica</em>&nbsp; en 2018 comme un « Pur diamant. Chacune des facettes de son talent dément son âge : la pianiste Marie-Ange Nguci, vingt ans, offre un joyau où virtuosité rime avec musicalité et inventivité […]Bien plus qu’un talent prometteur : une artiste accomplie. »<br />
Cette partition est en outre l’expression ultime de Romantisme tardif colorant les dernières pièces du compositeur, à l’image de la <em>3<sup>e</sup> Symphonie</em> composée en 1936 aux États-Unis, celle-là témoigne de la force de sa personnalité, entre rigueur de la tradition par l’opposition de climats thématiques notamment et l’effectif hors normes l’usage prononcé de la percussion, portant clairement le sceau de sa patrie d’adoption.&nbsp;<br />
Appartenant à la génération des compositeurs russes d’après-guerre, Rodion Schedrin livrait en 1963 un atypique <em>1er concerto</em> <em>Naughty limericks</em> (poèmes humoristiques)&nbsp;;&nbsp; une pièce brillante parsemée d’humour — puisant dans la chanson populaire russe traditionnelle (la <em>tchastouchka</em>), utilisant les ressources instrumentales les plus inattendues (glissando pizzicato des contrebasses, archets frappant leurs pupitres, claquements de l’embouchure des cors) et des ruptures de ton. Avec un zeste d’irrévérence, Schedrin renouvelait le concerto russe et s’ouvrait ainsi les portes du succès.</p>

<h4>Programme</h4>

<p><strong>Chefs-d’œuvre du XX<sup>e</sup></strong></p>

<p><em>Rodion Shchedrin </em><br />
<strong>Concerto pour orchestre n°1&nbsp; «&nbsp;Naughty Limericks&nbsp;» </strong></p>

<p><em>Serge Rachmaninov </em><br />
<strong>Rhapsodie sur thème de Paganini op.&nbsp;43</strong><br />
<strong>symphonie n°3 Op.&nbsp;44</strong></p>
<br /><a href=’http://opera-bordeaux.lndo.site:8000/symphonique-onba-shchedrin-rachmaninov-16683′>En savoir plus</a>

Daniel / Nguci / ONBA

Auditorium de l’Opéra de Bordeaux 8 – 13 Cours Georges Clemenceau, 33000 Bordeaux Bordeaux Centre ville Gironde


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2020-12-03T19:00:00 2020-12-03T20:30:00;2020-12-04T19:00:00 2020-12-04T20:30:00