Fernand-Dubois et les monuments aux morts de Cosne Salle de conférence du 1er étage du Palais de Loire – 58200 COSNE-COURS-SUR-LOIRE, 16 novembre 2022, Cosne-Cours-sur-Loire.

Fernand-Dubois et les monuments aux morts de Cosne Mercredi 16 novembre, 18h00 Salle de conférence du 1er étage du Palais de Loire – 58200 COSNE-COURS-SUR-LOIRE
Gratuit Réservation obligatoire au 03 86 26 71 02
Présentée par Nicolas Brocq handicap moteur mi

Salle de conférence du 1er étage du Palais de Loire – 58200 COSNE-COURS-SUR-LOIRE 58200 Cosne-Cours-sur-Loire Cosne-Cours-sur-Loire 58200 Nièvre Bourgogne-Franche-Comté
03 86 26 71 02 Palais de Loire, salle de conférence du 1er étage

Emile Fernand-Dubois et Cosne une longue histoire, un attachement réciproque. Politiquement proche de Claude Goujat (député Radical-Socialiste de la Nièvre, Maire de Cosne de 1900 à 1908 puis de 1919 à 1926) qui l’invite à Cosne, Fernand-Dubois achète finalement une maison à Port-Aubry et devient même conservateur du musée de 1921 aux années de guerre. Profondément marqué par le décès de son épouse dans le bombardement du pont et la destruction du musée, il perdra pied peu à peu, décèdera dans l’indifférence en 1952 et rejoindra Jane au cimetière Saint-Agnan.
Ce « statuaire », comme il aimait qu’on le définisse, construira une belle carrière qui débutera sous les meilleurs auspices : formation chez le grand Jules Dalou, amitiés avec Rodin et le fondeur renommé Bingen. Sa spécialité : les portraits officiels de puissants ou anonymes de son siècle, sa lubie : les femmes, qu’il croque en muses alanguies, aux poses suggestives. Mais ce qui l’honore par-dessus tout ce sont les commandes de monuments aux morts. Lui l’anticonformiste, l’antimilitariste, le pacifiste convaincu, signe là de véritables manifestes, d’authentiques raretés dans cet élan commémoratif de l’entre-deux guerres. À Avion d’abord (59), mais aussi plus proche de nous à St Amand en Puisaye et bien entendu à Cosne, il met en scène une femme, une pleurante à la place du sempiternel poilu juché sur son piédestal !
Quelques jours après les commémorations du 11 novembre qui verront encore les Cosnois s’agenouiller devant l’une de ses œuvres, le musée de la Loire, dépositaire de l’ensemble de son fonds d’atelier, vous propose de revenir sur cet homme inclassable et de rendre aussi hommage à cet artiste hors norme qui a marqué durablement la ville de son empreinte.


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2022-11-16T18:00:00+01:00
2022-11-16T20:00:00+01:00

Musée de la Loire