Rimbaud en feu avec Jean-Pierre Daroussin Joué-lès-Tours, 1 décembre 2021, Joué-lès-Tours.

Rimbaud en feu avec Jean-Pierre Daroussin 2021-12-01 20:30:00 20:30:00 – 2021-12-01 22:30:00 22:30:00
Joué-lès-Tours Indre-et-Loire

24 EUR   En 1924, l’année même où André Breton publie le Manifeste du Surréalisme dans les colonnes du Figaro, on retrouve l’auteur d’Une saison en enfer enfermé dans sa chambre d’hôpital à Charleville. « Cette personne qui parle, qui se prend elle-même pour Rimbaud finit par être un Rimbaud qui voit la dérive du monde, et voit comment le monde se comporte après sa mort… » (Jean-Pierre Darroussin).
Vivant il est, plus voyant encore qu’à 20 ans lorsqu’il décide d’en finir avec la poésie. C’est un génie en feu qui s’installe devant nous, hagard, illuminé mais plus flamboyant encore qu’il ne l’a jamais été. Ce n’est plus un corps qui parle, c’est une âme. Rimbaud convoque tour à tour aussi bien son infirmier que Paul Verlaine, Alfred Jarry, Ignace de Loyola…

En 1924, l’année même où André Breton publie le Manifeste du Surréalisme dans les colonnes du Figaro, on retrouve l’auteur d’Une saison en enfer enfermé dans sa chambre d’hôpital à Charleville.

+33 2 47 73 73 32

En 1924, l’année même où André Breton publie le Manifeste du Surréalisme dans les colonnes du Figaro, on retrouve l’auteur d’Une saison en enfer enfermé dans sa chambre d’hôpital à Charleville. « Cette personne qui parle, qui se prend elle-même pour Rimbaud finit par être un Rimbaud qui voit la dérive du monde, et voit comment le monde se comporte après sa mort… » (Jean-Pierre Darroussin).
Vivant il est, plus voyant encore qu’à 20 ans lorsqu’il décide d’en finir avec la poésie. C’est un génie en feu qui s’installe devant nous, hagard, illuminé mais plus flamboyant encore qu’il ne l’a jamais été. Ce n’est plus un corps qui parle, c’est une âme. Rimbaud convoque tour à tour aussi bien son infirmier que Paul Verlaine, Alfred Jarry, Ignace de Loyola…

E. Blondet ABACA

dernière mise à jour : 2021-10-11 par