Pierre Alain Volondat en concert Le Buisson-de-Cadouin, 29 janvier 2022, Le Buisson-de-Cadouin.

Pierre Alain Volondat en concert Salle Pôle d’animation culturelle Avenue d’Aquitaine Le Buisson-de-Cadouin
2022-01-29 16:00:00 – 2022-01-29 Salle Pôle d’animation culturelle Avenue d’Aquitaine
Le Buisson-de-Cadouin Dordogne Le Buisson-de-Cadouin

EUR   Pierre-Alain Volondat commence l’étude du piano à l’âge de sept ans, puis, en raison de progrès fulgurants, entre bientôt au Conservatoire d’Orléans. En 1979, il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Paris (piano et classes d’écriture). Il y obtient un impressionnant palmarès — pas moins de trois premiers prix : harmonie (premier nommé), musique de chambre et, en 1982, premier prix de piano. Parallèlement, il travaille le piano avec Vera Moore, une disciple de Leonard Borwick, lui-même élève de Clara Schumann.
Le 28 mai 1983, alors âgé de vingt ans, il obtient au Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique à Bruxelles, le premier prix de piano, le prix de la Reine Fabiola, le prix du public et la médaille de vermeil, un cumul unique dans l’histoire de ce prestigieux concours.

Pierre-Alain Volondat commence l’étude du piano à l’âge de sept ans, puis, en raison de progrès fulgurants, entre bientôt au Conservatoire d’Orléans. En 1979, il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Paris (piano et classes d’écriture). Il y obtient un impressionnant palmarès — pas moins de trois premiers prix : harmonie (premier nommé), musique de chambre et, en 1982, premier prix de piano. Parallèlement, il travaille le piano avec Vera Moore, une disciple de Leonard Borwick, lui-même élève de Clara Schumann.
Le 28 mai 1983, alors âgé de vingt ans, il obtient au Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique à Bruxelles, le premier prix de piano, le prix de la Reine Fabiola, le prix du public et la médaille de vermeil, un cumul unique dans l’histoire de ce prestigieux concours.

Pierre-Alain Volondat commence l’étude du piano à l’âge de sept ans, puis, en raison de progrès fulgurants, entre bientôt au Conservatoire d’Orléans. En 1979, il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Paris (piano et classes d’écriture). Il y obtient un impressionnant palmarès — pas moins de trois premiers prix : harmonie (premier nommé), musique de chambre et, en 1982, premier prix de piano. Parallèlement, il travaille le piano avec Vera Moore, une disciple de Leonard Borwick, lui-même élève de Clara Schumann.
Le 28 mai 1983, alors âgé de vingt ans, il obtient au Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique à Bruxelles, le premier prix de piano, le prix de la Reine Fabiola, le prix du public et la médaille de vermeil, un cumul unique dans l’histoire de ce prestigieux concours.

©PAVolondat
Salle Pôle d’animation culturelle Avenue d’Aquitaine Le Buisson-de-Cadouin
dernière mise à jour : 2022-01-20 par