Médecins et apothicaires, malades et médecine dans les pièces de Molière. Maison des associations, 29 novembre 2022, Paris.

Le mardi 29 novembre 2022
de 15h00 à 16h30
. gratuit
M. Passalacqua, président de la SHA des 1er et 2e arrondissements, consacre une conférence aux sept pièces médicales de Molière. De 1659 à 1673, de plus en plus malade, celui-ci dénonce sévèrement la suffisance et l’incompétence des médecins de son temps.

Au fil du temps, Molière a multiplié ses critiques, de plus en plus violentes, contre les médecins et la médecine officielle. Il débute sa carrière et la termine sur ce même thème. Il est passé de la farce traditionnelle du Médecin volant (1659) et de La Jalousie du Barbouillé (1660) à des attaques en règle avec Dom Juan (1665), L’Amour médecin (1665), Le Médecin malgré lui (1666), Monsieur de Pourceaugnac (1669). Il atteint le point d’orgue de la satire mêlée à la bouffonnerie avec Le Malade imaginaire (1673) où se retrouvent de vrais et faux médecins soignant un faux malade, joué par un vrai malade, Molière en personne. Des raisons personnelles, dont la mort de son premier fils et celle d’amis proches, peuvent expliquer sa satire contre la Faculté.

La conférence est consacrée aux rapports entre le médecin et son malade dans les sept pièces précitées. D’abord elle présente les vrais médecins secondés par de vrais apothicaires, puis les faux médecins et les malades dont la maladie est d’être en bonne santé et enfin les consultations et les diagnostics, les remèdes et les régimes alimentaires conseillés par les uns et les autres.

Maison des associations 28, rue Laure Diebold 75008 Paris

Contact : http://sha8-17.e-monsite.com/
@Passalacqua Les attributs du médecin à l’époque de Molière