“Mardis de Pays” : La quête du son Molac, 3 août 2021, Molac.

“Mardis de Pays” : La quête du son 2021-08-03 – 2021-08-03
Molac Morbihan Molac

  Gweltas fabrique avec amour des instruments, fruits de ses rencontres avec des maîtres de cet art, au cours de longs séjours en Afrique et en Inde.Le partage de cette passion commence par une initiation acoustique ludique qui met en scène les matériaux de la fabrication, en assemblant des objets sonores pour réaliser un prototype d’instrument à corde.Comme il y a toute une famille d’instruments de type kora nommés harpes à chevalet, Gweltas en présente la naissance il y a quelques siècles à l’Ouest de l’Afrique, ainsi que les évolutions dans leurs contextes culturels : Musiques de louanges, de cérémonie, de travail, de divertissement. Des illustrations musicales, issues d’enregistrements de musiques traditionnelles, ponctuent cette présentation.Ces instruments, revisités par le goût et le savoir-faire de ce molacois depuis 17 ans, ont pour vocation de chanter de nombreuses musiques du Monde, et des démonstrations musicales viendront conclure le voyage d’un « Breton du Sahel », comme il se présente quelquefois.Page Facebook : Korawalla Dans le cadre des Mardis de Pays. Gratuit

Démonstrations musicales avec Gweltas Simon – 15h30

Gweltas fabrique avec amour des instruments, fruits de ses rencontres avec des maîtres de cet art, au cours de longs séjours en Afrique et en Inde.Le partage de cette passion commence par une initiation acoustique ludique qui met en scène les matériaux de la fabrication, en assemblant des objets sonores pour réaliser un prototype d’instrument à corde.Comme il y a toute une famille d’instruments de type kora nommés harpes à chevalet, Gweltas en présente la naissance il y a quelques siècles à l’Ouest de l’Afrique, ainsi que les évolutions dans leurs contextes culturels : Musiques de louanges, de cérémonie, de travail, de divertissement. Des illustrations musicales, issues d’enregistrements de musiques traditionnelles, ponctuent cette présentation.Ces instruments, revisités par le goût et le savoir-faire de ce molacois depuis 17 ans, ont pour vocation de chanter de nombreuses musiques du Monde, et des démonstrations musicales viendront conclure le voyage d’un « Breton du Sahel », comme il se présente quelquefois.Page Facebook : Korawalla Dans le cadre des Mardis de Pays. Gratuit

Droits gérés

dernière mise à jour : 2021-04-29 par