La Ballade des Gens Heureux Maison Ouverte, 25 novembre 2021 18:00, Montreuil.

Maison Ouverte. ciehorspiste@gmail.com, 0681791645
25 – 28 novembre

La Ballade des Gens Heureux

*

Une installation collective d’Eugenia Atienza (Direction artistique)
Sylvie Cavacciuti (Mise en espace)
Benoit Serre (Vidéaste)
Création lumière : Christophe Schaeffer

Création Le Tarmac
Théâtre International de la francophonie
dans la cadre de « Traversées Africaines »
du 14 au 16 mars 2018

L’exposition propose de réunir les travaux réalisés depuis plusieurs mois à l’E.S.I. Halte Femmes, un dispositif de l’association Aurore, situé Passage Raguinot dans le 12è arrondissement de Paris, accueillant des femmes sans abri.
Notre intérêt depuis de longs mois pour les formes et les modes de déplacements humains dans les espaces urbains nous a conduit à rencontrer un grand nombre de publics en rupture avec leur parcours de vie dont le rythme s’est modifié à la suite d’une entrée contrainte ou « volontaire » dans un espace intermédiaire souvent en marge du notre.
Dans nos nombreux déplacements nous avons en grande majorité rencontré des hommes. Il était important pour nous de consacrer un temps conséquent aux femmes, sans abri qui plus est, dont
les problématiques sont peu médiatisées et semblent déranger nos représentations.

L’errance est habituellement associée à une activité masculine et conjuguée presque principalement au masculin (vagabond, clochard, ou plus communément SDF, …) D’ailleurs, les études existantes sur les femmes qui se déplacent relèvent toutes cette distinction de genre.

Les déplacements des femmes errantes paraissent transgresser la norme sociale qui contraint le genre féminin à la sédentarité, en accord avec les fonctions domestiques qui lui incombent. Toute femme sans abri est plus ou moins suspectée d’avoir failli à sa tâche de fille, de mère, d’épouse …

C’est pourquoi, sans doute, leur mobilité en tant que personnes sans abri est différente de la population masculine. Volontairement plus discrètes et moins visibles, leur situation semble moins spectaculaire. De fait donc, les trajectoires et les espaces matériels ou symboliques qu’elles occupent sont marqués de leur identité de genre et de sexe féminin.

Il est important de préciser qu’une majorité des femmes qui fréquente la Halte Femmes est en France depuis très peu de temps. De fait, ceci renforce la situation d’exclusion à laquelle l’ensemble des femmes est confrontée.

Nous avons voulu connaître ces femmes, comprendre ce qui les avait projetées dehors, et avec elles tracer les contours de leurs déplacements et illuminer les espaces où elles disparaissent à nos yeux.

*
jeudi 25 novembre – 18h00 à 22h00
vendredi 26 novembre – 18h00 à 22h00
samedi 27 novembre – 18h00 à 22h00
dimanche 28 novembre – 18h00 à 22h00
*
Entrée libre, Repas solidaire


Maison Ouverte 17 rue Hoche, 93100 Montreuil sous Bois Montreuil 93100 Centre-ville Seine-Saint-Denis

Crédits : compagnie Hors-Piste