Séminaire nomade : « Le fragment comme trace d’un ensemble perdu » l’UVSQ 47 Boulevard Vauban 78280 Guyancourt (Salle mezzanine – Bât Vauban A, 1er étage)., 11 octobre 2022, Guyancourt.

Séminaire nomade : « Le fragment comme trace d’un ensemble perdu » Mardi 11 octobre, 09h00 l’UVSQ 47 Boulevard Vauban 78280 Guyancourt (Salle mezzanine – Bât Vauban A, 1er étage).
Sur inscription
Organisé par Maaike van der Lugt (UVSQ, DYPAC) et Loïc Bertrand (PPSM, CNRS / ENS Paris-Saclay).

l’UVSQ 47 Boulevard Vauban 78280 Guyancourt (Salle mezzanine – Bât Vauban A, 1er étage). 47 boulevard vauban 78280 guyancourt Guyancourt 78280 Yvelines Île-de-France [{« link »: « https://www.universite-paris-saclay.fr/sites/default/files/2022-09/presentation_-_programme_seminaire_nomade_11_octobre_2022.pdf »}]

Le fragment comme trace d’un ensemble perdu

Morceau de quelque chose brisé, corrodé ou déchiré ; ou petit élément d’un ensemble, le fragment – et sa relation avec le tout dont il constitue une trace – est au cœur des pratiques et des efforts humains pour analyser et reconstituer le passé.

Que ce soit en archéologie, en paléontologie, en histoire de l’art, ou en philologie, en littérature ou en
écriture biographique, le fragment pose des défis méthodologiques difficilement dépassables. Comment reconstituer un ensemble perdu à partir des fragments conservés ? Comment recomposer des vies disparues et mettre en récit des fragments épars et en apparence peu signifiants ? Comment faire parler des fragments archéologiques ou des morceaux d’œuvres – souvent minimes, altérés et décontextualisés – à partir de leur matérialité ? Et comment estimer les pertes sur la base des fragments
conservés ?

La valeur paradoxale du fragment – simple débris du passé ou précieux reste d’intérêt historique, scientifique ou mémoriel – est indexée à sa rareté et à l’existence ou l’absence d’autres sources ou d’autres voies d’accès au passé. Se pose ainsi aussi la question des modalités de la mise en valeur et de la médiation de la démarche scientifique partant de fragments d’objets dont l’intérêt n’est pas toujours immédiatement évident pour le public par rapport à des objets mieux conservés.

Dans ce séminaire pluridisciplinaire, des chercheurs et des professionnels de différents horizons – histoire, histoire de l’art, littérature, chimie, design, scénographie, paléontologie – apporteront un éclairage sur le statut du fragment dans leurs pratiques.

Consulter le programme


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2022-10-11T09:00:00+02:00
2022-10-11T17:00:00+02:00