L’expérience des Gastarbeiter dans la littérature et l’histoire orale Bibliothèque universitaire des langues et civilisations, 24 mai 2022, Paris.

Le mardi 24 mai 2022
de 18h30 à 20h30
. gratuit
Dans les années 1950 et 1960, l’Allemagne de l’Ouest signe des traités bilatéraux avec des États méditerranéens (Italie, Espagne, Grèce, Turquie, Maroc, Portugal, Tunisie, Yougoslavie) afin d’attirer la main d’œuvre en provenance de ces pays.

Désignés sous le terme de Gastarbeiter (ouvriers invités), ces immigrés, employés surtout dans le domaine industriel et à des postes peu qualifiés, ont largement contribué au miracle économique allemand de cette période. Leurs conditions de vie et de travail particulièrement pénibles, les réactions xénophobes subies ou encore leur sentiment d’aliénation et d’étrangéisation, ont été des sources d’inspiration littéraires, tout en alimentant des témoignages autobiographiques. Cette rencontre interroge la perception de l’expérience des Gastarbeiter originaires de Grèce et de Turquie, dans la littérature et dans les récits de vie relevant de l’histoire orale.

Bibliothèque universitaire des langues et civilisations 65, rue des Grands Moulins 75013 Paris

Contact : http://www.bulac.fr/node/2480 01 81 69 18 31 action-culturelle@bulac.fr https://fr-fr.facebook.com/BULAC.Paris/ https://fr-fr.facebook.com/BULAC.Paris/ http://www.bulac.fr/node/2480
Collections de la BULAC, cote BULAC MON 8 48642 Détail de l’illustration de couverture de l’ouvrage Opou ki an eímai, xénos : Oi istoríes tōn gastarbaiter, Athènes, 2000.