L’ÉTÉ OCCITAN, 18 juin 2021-18 juin 2021, Agde.

L’ÉTÉ OCCITAN 2021-06-18 17:30:00 – 2021-06-18
Agde Hérault Agde

  VENDREDI 18 JUIN :
« Chansons Occitanes de la marine Méditerranéenne »
Première partie : restitution du projet du parcours d’éducation artistique et culturelle avec les élèves de l’école de la Calandreta Dagtenca.
• 18h30 : concert du trio vocal occitan « Aqueles » :
Les trois chanteurs du trio Benoît Vieu, Mathieu Vies et Aimé Brees se rencontrent sur les bancs de l’université de lettres Paul Valéry à Montpellier en 1999.
Ce répertoire du début 20ème, celui des chansonniers de village, s’est imposé rapidement au trio Aqueles. D’abord connecté au fil des chansons traditionnelles, le trio a été séduit par ce répertoire varié, véritable expression enfouie d’un passé proche mais latent. Ces chansons véhiculent l’esprit de cette époque. On y retrouve la vitalité d’une culture et d’une langue qui joue, émouvante et attachante, loin des clichés régionalistes, au centre de l’aventure humaine.
C’est donc avec un plaisir toujours renouvelé que nos trois chanteurs se plongent dans cette image musicale des pays d’oc, la dépoussière et lui donne un coup de vernis bien frais. Ils se produisent fréquemment devant un public large depuis 2011.
Les créations actuelles du trio Aqueles s’inscrivent toujours dans ce travail de collecte et de réinterprétation de ces chansons. Cette sélection s’est faite petit à petit, chinant dans les éditions de collectage du patrimoine oral du Languedoc.
> Musée Agathois

____________________
MERCREDI 7 JUILLET
• 18h00 : conférence musicale « Musique en roseau »
> avec Jean-Pierre Lafitte, facteur de flûtes et clarinettes
Dès l’âge de huit ans, Jean-Pierre Lafitte fabrique ses propres instruments en roseau et en joue. Depuis, il ne s’est jamais arrêté de chercher et crée sur ce matériau noble et naturel dans lequel il souffle continuellement – La caravena que se pòt trapar aisidament dins las nòstras regions (Gasconha, Lengadòc, Provença…) es un material excepcional per sas qualitats musicalas, la riquesa e la diversitat de sonoritats e timbres que pòt ofrir – Seront présentées des flaütas et des clarinetas d’Occitanie, d’Égypte, de la Martinique et des Hauts plateaux Boliviens.
> Musée Agathois
———-
• 19h00 : concert « Chansons des pays d’Oc » – Duo Renat Jurié et Jean-Pierre Lafitte
> avec Renat Jurié, chant ; Jean-Pierre Lafitte, Tutarota, Totarota basse, hochet, timbala, frèstu (flûte de pan), sonarel (clarinette double).
Renat Jurié chante depuis toujours et tous les jours un répertoire recueilli auprès des anciens de l’Aveyron, du Tarn de l’Ariège et des environs de Toulouse, dans cette langue qui lui est si intimement quotidienne – Lo repertòri occitan prepausat pel duò se presenta d’un biais vertadièrament original – La voix sauvage et profonde de Renat et la sobriété de l’accompagnement musical de Jean-Pierre contribuent à créer une émotion des plus rares et porter haut le souffle occitan.
> Musée Agathois

____________________
MERCREDI 21 JUILLET
• 17h30-18h00 : avant-concert de l’Été occitan
Présentation du groupe « Choc Gazl »
> Médiathèque Agathoise
———-
• 19h00 : concert « CHOC GAZL » (Choc songs / Toulouse)
Projet de Lila Fraysse (Cocanha) au chant et à la batterie et Nicolas Lafourest (Cannibales & Vahinés, Coddiwomple…) à la guitare
Le son cristallin du duo CHOC GAZL (prononcez Choc Gazel) se dirige vers une même beauté crue. Poignante de simplicité la musique se déploie entre ballades à l’aura crépusculaire et lumineuse et rythmes enivrants. Une nostalgie, douce, n’est jamais loin. Elle infiltre chaque mélodie et inspire jusqu’aux intentions d’une voix et d’une guitare dont la sobriété amplifie la décharge émotionnelle et la puissance des morceaux. Complété par une batterie aux motifs minimalistes et implacables, la cohésion de l’ensemble se rejoint dans un même et éclatant écho.
> Musée Agathois
———-

VENDREDI 6 AOÛT • 17H00
« Florilège de clips vidéo »
Film de l’Été Occitan de clips musicaux de la scène contemporaine occitane par le réalisateur Amic Bédel.
> avec Aqueles, Cocanha, La Mal Coiffée, Rodin, Choc Gazl, Du Bartàs… Bonus fictions.
> Médiathèque Agathoise, Agde
> entrée libre
> places limitées, réservation conseillée

____________________
MERCREDI 11 AOÛT
• 17h30-18h00 : avant-concert de l’Été occitan
Présentation de la chanteuse et musicienne Juliette Minvielle
> Médiathèque Agathoise
———-
• 19h00 : concert « Juliette Minvielle solo »
Enfant de la balle d’Uzeste Musical, Juliette Minvielle traverse les contrées. Du chant polyphonique béarnais aux rythmes brésiliens en passant par la cadence gasconne, elle passe du piano à la voix, du tambourin à la guimbarde, tout en s’inspirant des sonorités collectées lors de ses voyages.
> Musée Agathois

____________________
MERCREDI 18 AOÛT
• 17h30-18h00 : avant-concert de l’Été occitan
Présentation du chanteur et musicien Manu Théron.
Au travers de ses activités musicales ou de ses enseignements, Manu Théron est un entremetteur qui invente des retrouvailles entre une culture libérée des pressions communautaires ou politiques et ses héritiers, d’où qu’ils viennent. Au final, il participe à la prise de conscience des apports et des richesses insoupçonnées de cette culture d’Oc.
> Médiathèque Agathoise
———-
• 19h00 : concert « Le tombeau suspendu »
> par Manu Théron solo du Raggamuffin à la Classica Napoletana
Dans ce solo voix et tambours sur cadre, Manu Théron s’accompagne d’un bendir ou d’un pandeiro pour retracer avec joie et volubilité les parcours de ces chants, ne s’interdisant aucune citation, du Raggamuffin à la Classica Napoletana, du chant sépharade aux musiques occitanes. Ainsi on retrouve avec lui une géographie musicale de la dérive, on en brave les tempêtes, on en exalte les accalmies heureuses, on en savoure les havres et les refuges. Déployés et vivants, l’interprétation, le chant et les commentaires de Manu Théron célèbrent avec verve une méditerranée décloisonnée, et délivrent à l’auditeur la passion et la ferveur que ces mélodies ont porté jusqu’à nos rivages. Le tombeau suspendu est donc ici cet hommage rendu au trésor anonyme des musiques populaires de Méditerranée, qui laissèrent autant de chants et de mélodies comme autant d’espérances à l’attention de ceux qui en sont dépourvus, comme autant de possibilités de se rassasier ou de s’abreuver, grâce aux espoirs et aux chants de ceux qui les ont précédés.
> Musée Agathois

Conférences, animations, concerts…..

Conférences, animations, concerts…..

VENDREDI 18 JUIN :
« Chansons Occitanes de la marine Méditerranéenne »
Première partie : restitution du projet du parcours d’éducation artistique et culturelle avec les élèves de l’école de la Calandreta Dagtenca.
• 18h30 : concert du trio vocal occitan « Aqueles » :
Les trois chanteurs du trio Benoît Vieu, Mathieu Vies et Aimé Brees se rencontrent sur les bancs de l’université de lettres Paul Valéry à Montpellier en 1999.
Ce répertoire du début 20ème, celui des chansonniers de village, s’est imposé rapidement au trio Aqueles. D’abord connecté au fil des chansons traditionnelles, le trio a été séduit par ce répertoire varié, véritable expression enfouie d’un passé proche mais latent. Ces chansons véhiculent l’esprit de cette époque. On y retrouve la vitalité d’une culture et d’une langue qui joue, émouvante et attachante, loin des clichés régionalistes, au centre de l’aventure humaine.
C’est donc avec un plaisir toujours renouvelé que nos trois chanteurs se plongent dans cette image musicale des pays d’oc, la dépoussière et lui donne un coup de vernis bien frais. Ils se produisent fréquemment devant un public large depuis 2011.
Les créations actuelles du trio Aqueles s’inscrivent toujours dans ce travail de collecte et de réinterprétation de ces chansons. Cette sélection s’est faite petit à petit, chinant dans les éditions de collectage du patrimoine oral du Languedoc.
> Musée Agathois

____________________
MERCREDI 7 JUILLET
• 18h00 : conférence musicale « Musique en roseau »
> avec Jean-Pierre Lafitte, facteur de flûtes et clarinettes
Dès l’âge de huit ans, Jean-Pierre Lafitte fabrique ses propres instruments en roseau et en joue. Depuis, il ne s’est jamais arrêté de chercher et crée sur ce matériau noble et naturel dans lequel il souffle continuellement – La caravena que se pòt trapar aisidament dins las nòstras regions (Gasconha, Lengadòc, Provença…) es un material excepcional per sas qualitats musicalas, la riquesa e la diversitat de sonoritats e timbres que pòt ofrir – Seront présentées des flaütas et des clarinetas d’Occitanie, d’Égypte, de la Martinique et des Hauts plateaux Boliviens.
> Musée Agathois
———-
• 19h00 : concert « Chansons des pays d’Oc » – Duo Renat Jurié et Jean-Pierre Lafitte
> avec Renat Jurié, chant ; Jean-Pierre Lafitte, Tutarota, Totarota basse, hochet, timbala, frèstu (flûte de pan), sonarel (clarinette double).
Renat Jurié chante depuis toujours et tous les jours un répertoire recueilli auprès des anciens de l’Aveyron, du Tarn de l’Ariège et des environs de Toulouse, dans cette langue qui lui est si intimement quotidienne – Lo repertòri occitan prepausat pel duò se presenta d’un biais vertadièrament original – La voix sauvage et profonde de Renat et la sobriété de l’accompagnement musical de Jean-Pierre contribuent à créer une émotion des plus rares et porter haut le souffle occitan.
> Musée Agathois

____________________
MERCREDI 21 JUILLET
• 17h30-18h00 : avant-concert de l’Été occitan
Présentation du groupe « Choc Gazl »
> Médiathèque Agathoise
———-
• 19h00 : concert « CHOC GAZL » (Choc songs / Toulouse)
Projet de Lila Fraysse (Cocanha) au chant et à la batterie et Nicolas Lafourest (Cannibales & Vahinés, Coddiwomple…) à la guitare
Le son cristallin du duo CHOC GAZL (prononcez Choc Gazel) se dirige vers une même beauté crue. Poignante de simplicité la musique se déploie entre ballades à l’aura crépusculaire et lumineuse et rythmes enivrants. Une nostalgie, douce, n’est jamais loin. Elle infiltre chaque mélodie et inspire jusqu’aux intentions d’une voix et d’une guitare dont la sobriété amplifie la décharge émotionnelle et la puissance des morceaux. Complété par une batterie aux motifs minimalistes et implacables, la cohésion de l’ensemble se rejoint dans un même et éclatant écho.
> Musée Agathois
———-

VENDREDI 6 AOÛT • 17H00
« Florilège de clips vidéo »
Film de l’Été Occitan de clips musicaux de la scène contemporaine occitane par le réalisateur Amic Bédel.
> avec Aqueles, Cocanha, La Mal Coiffée, Rodin, Choc Gazl, Du Bartàs… Bonus fictions.
> Médiathèque Agathoise, Agde
> entrée libre
> places limitées, réservation conseillée

____________________
MERCREDI 11 AOÛT
• 17h30-18h00 : avant-concert de l’Été occitan
Présentation de la chanteuse et musicienne Juliette Minvielle
> Médiathèque Agathoise
———-
• 19h00 : concert « Juliette Minvielle solo »
Enfant de la balle d’Uzeste Musical, Juliette Minvielle traverse les contrées. Du chant polyphonique béarnais aux rythmes brésiliens en passant par la cadence gasconne, elle passe du piano à la voix, du tambourin à la guimbarde, tout en s’inspirant des sonorités collectées lors de ses voyages.
> Musée Agathois

____________________
MERCREDI 18 AOÛT
• 17h30-18h00 : avant-concert de l’Été occitan
Présentation du chanteur et musicien Manu Théron.
Au travers de ses activités musicales ou de ses enseignements, Manu Théron est un entremetteur qui invente des retrouvailles entre une culture libérée des pressions communautaires ou politiques et ses héritiers, d’où qu’ils viennent. Au final, il participe à la prise de conscience des apports et des richesses insoupçonnées de cette culture d’Oc.
> Médiathèque Agathoise
———-
• 19h00 : concert « Le tombeau suspendu »
> par Manu Théron solo du Raggamuffin à la Classica Napoletana
Dans ce solo voix et tambours sur cadre, Manu Théron s’accompagne d’un bendir ou d’un pandeiro pour retracer avec joie et volubilité les parcours de ces chants, ne s’interdisant aucune citation, du Raggamuffin à la Classica Napoletana, du chant sépharade aux musiques occitanes. Ainsi on retrouve avec lui une géographie musicale de la dérive, on en brave les tempêtes, on en exalte les accalmies heureuses, on en savoure les havres et les refuges. Déployés et vivants, l’interprétation, le chant et les commentaires de Manu Théron célèbrent avec verve une méditerranée décloisonnée, et délivrent à l’auditeur la passion et la ferveur que ces mélodies ont porté jusqu’à nos rivages. Le tombeau suspendu est donc ici cet hommage rendu au trésor anonyme des musiques populaires de Méditerranée, qui laissèrent autant de chants et de mélodies comme autant d’espérances à l’attention de ceux qui en sont dépourvus, comme autant de possibilités de se rassasier ou de s’abreuver, grâce aux espoirs et aux chants de ceux qui les ont précédés.
> Musée Agathois