LES RENCONTRES D’AUTEURS DE L’ÉTÉ OCCITAN, 5 août 2021-5 août 2021, Agde.

LES RENCONTRES D’AUTEURS DE L’ÉTÉ OCCITAN 2021-08-05 17:00:00 – 2021-08-05
Agde Hérault

  JEUDI 5 AOÛT • 17H00
« Les mots des Occitans »
> par Michel Piquemal
« Ceux qui arrivent dans notre Midi s’étonnent souvent de la façon dont nous assaisonnons la langue française. Les mamètes barjaquent, les papètes roumèguent ou répapient, et les pictchous font leurs canaillous. La confiture pègue et fait des bougnes. On y fainéantège doucemanet au soleil en se racontant des craques. On y mange la chichoumée ou le ragougnas… Boudiou ! De quoi distimbourler tous ces estrangiers qui n’y comprennent parfois que dalle… Tous ces mots si colorés sont en fait les traces de la vieille langue occitane qui a le génie du concret et de l’imagé. Toujours vivante dans notre parler méridional du XXème siècle, elle est un trésor qu’il nous appartient de partager et transmettre… »

VENDREDI 20 AOÛT • 17H00
« Une place sur terre »
> par Catherine Bernard
À 40 ans, Catherine Bernard, correspondante de La Tribune de l’Économie et de Libération à Montpellier, passe un BPA de viticulture-œnologie. Depuis, elle cultive 3,60 hectares de vignes en Languedoc-Roussillon et fait du vin. Aimantée par la démarche d’une agricultrice cévenole, elle a choisi de changer radicalement de voie. « Une place sur terre » est le récit vibrant de ce processus décisif et, ce faisant, nous confronte au sens commun de nos vies.

LES RENCONTRES D’AUTEURS DE L’ÉTÉ OCCITAN.

+33 4 67 94 68 00

LES RENCONTRES D’AUTEURS DE L’ÉTÉ OCCITAN.

JEUDI 5 AOÛT • 17H00
« Les mots des Occitans »
> par Michel Piquemal
« Ceux qui arrivent dans notre Midi s’étonnent souvent de la façon dont nous assaisonnons la langue française. Les mamètes barjaquent, les papètes roumèguent ou répapient, et les pictchous font leurs canaillous. La confiture pègue et fait des bougnes. On y fainéantège doucemanet au soleil en se racontant des craques. On y mange la chichoumée ou le ragougnas… Boudiou ! De quoi distimbourler tous ces estrangiers qui n’y comprennent parfois que dalle… Tous ces mots si colorés sont en fait les traces de la vieille langue occitane qui a le génie du concret et de l’imagé. Toujours vivante dans notre parler méridional du XXème siècle, elle est un trésor qu’il nous appartient de partager et transmettre… »

VENDREDI 20 AOÛT • 17H00
« Une place sur terre »
> par Catherine Bernard
À 40 ans, Catherine Bernard, correspondante de La Tribune de l’Économie et de Libération à Montpellier, passe un BPA de viticulture-œnologie. Depuis, elle cultive 3,60 hectares de vignes en Languedoc-Roussillon et fait du vin. Aimantée par la démarche d’une agricultrice cévenole, elle a choisi de changer radicalement de voie. « Une place sur terre » est le récit vibrant de ce processus décisif et, ce faisant, nous confronte au sens commun de nos vies.