L’Avenir de la société industrielle Théâtre Antoine Vitez, 16 janvier 2021-16 janvier 2021, Ivry-sur-Seine.

L’Avenir de la société industrielle
du samedi 16 janvier 2021 au dimanche 31 janvier 2021 à Théâtre Antoine Vitez
**L’Avenir de la société industrielle**
—————————————

### de Théodore Kaczynski

**Traduction** Jean-Marie Apostolidès **Avec** Alexandre Pallu **Scénographie** Jean-Baptiste Bellon **Dramaturgie** Yannick Bouquard et Muriel Malguy **Mise en scène** Mirabelle Rousseau **Costumes** Mina Ly **Son** Kerwin Rolland

**Durée du spectacle** 1 h 15

►Samedi 16, 23 et 30 janvier à 19 h
►Dimanche 17 et 24 janvier 2021 à 16 h
►Dimanche 31 janvier 2021 à 19 h
**Création** au Théâtre Antoine Vitez d’Ivry-sur-Seine
**Réservations** 01 46 70 21 55

### “Si la société industrielle survit, il est probable que la technologie finira par inventer quelque chose proche du contrôle total des comportements humains. A l’intention de ceux qui pensent que tout cela fleure bon la science-fiction, nous rappelons que la science-fiction d’hier est devenue la réalité d’aujourd’hui.”

_L’Avenir de la société industrielle_ a été publié en 1995 à la suite d’un marché conclu entre son auteur et les rédactions des plus grands journaux américains. La négociation était celle-ci : l’arrêt des attentats aux colis piégés contre la publication pour le grand public du manifeste de celui que le FBI surnommait l’Unabomber. L’année suivante, Théodore Kaczynski était arrêté ; il purge actuellement une peine de prison à vie au pénitencier Supermax dit l’ « Alcatraz des Rocheuses », à Florence dans le Colorado. Dans L’ Avenir de la société industrielle, Kaczynski nous met en garde contre le caractère incontrôlable de la société technologique et son développement à l’échelle planétaire, sur ses conséquences sociales et écologiques. Il nous interroge sur les libertés individuelles, le conditionnement, l’ingénierie biologique et la faillite prévisible du système à court terme dans lequel nous sommes engagés. “Il est plus facile de faire la Révolution que de réformer” prophétise-t-il dans son texte, et c’est par la violence qu’il cherche à nous réveiller. Si les crimes de Kaczynski sont évidemment répréhensibles, son retrait hors du monde dans une forêt du Montana pendant vingt ans, au regard de la cohérence de son analyse théorique, pose question. La cabane de Kaczynski était l’antre ermitique de celui qui ne voulait plus appartenir à ce XXe siècle brutal. La compagnie T.O.C. s’empare de ce texte anticipatoire et libertaire et s’enfonce avec le spectateur dans la forêt dangereuse de l’Unabomber.

**Theodore Kaczynski** est un mathématicien, philosophe, militant écologiste et un terroriste. Diplômé de Harvard, il devient professeur de mathématiques à Berkeley et démissionne en 1969. Theodore Kaczynski s’intéresse de près à l’influence de la technologie sur la société, qu’il perçoit très tôt comme aliénante et liberticide. Il se retire du monde dans une cabane au cœur de la forêt du Montana en 1970. Dans cet abri, il prépare une révolution toute artisanale. Lisant et rédigeant quantité de pages traitant de la société industrielle, il fabrique des colis piégés destinés à des professeurs d’université, des vendeurs d’ordinateurs, publicitaires, des patrons de compagnies aériennes. 16 colis, 3 morts et 23 blessés. Entre 1978 et 1996, il défie ainsi la CIA et le FBI qui le surnomment l’”Unabomber” (pour University and Airline Bomber), sa tête est mise à prix pour un million de dollars. En 1995, il obtient, sous la menace d’une nouvelle attaque, la publication intégrale dans le Washington Post et dans le New York Times de son manifeste, intitulé L’ Avenir de la société industrielle. Un an plus tard, il est arrêté par le FBI à la suite d’une chasse à l’homme historique. Influencé, entre autres, par les écrits de Jacques Ellul, Theodore Kaczynski voit dans la technologie « une force sociale plus puissante que le désir de liberté » et, diagnostiquant « l’impossibilité de réformer le complexe industralo-technologique », appelle à sa destruction pure et simple.

**Production** Le T.O.C. – Théâtre Obsessionnel Compulsif – La compagnie T.O.C. est conventionnée par la DRAC Ile de France-Ministère de la Culture et par la Région Ile de France (permanence culturelle et artistique). **Co-production** Théâtre Antoine Vitez, Ivry-sur-Seine. En partenariat avec le lycée Léonard de Vinci, Paris

**Toutes les infos** sur [Le site du T.O.C.](www.letoc.fr)
**Compagnie T.O.C.** compagnietoc@gmail.com
Réservations au 01 46 70 21 55
Le T.O.C. / Mirabelle Rousseau

Théâtre Antoine Vitez 1 Rue Simon Dereure, 94 200 Ivry-sur-Seine Ivry-sur-Seine Val-de-Marne


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2021-01-16T19:00:00 2021-01-16T20:00:00;2021-01-17T16:00:00 2021-01-17T17:00:00;2021-01-23T19:00:00 2021-01-23T20:00:00;2021-01-24T16:00:00 2021-01-24T17:00:00;2021-01-30T19:00:00 2021-01-30T20:00:00;2021-01-31T19:00:00 2021-01-31T20:00:00