Journées européennes des métiers d’art > Portes ouvertes de l’atelier de céramique, 10 avril 2021-10 avril 2021, Courtils.

Journées européennes des métiers d’art > Portes ouvertes de l’atelier de céramique 2021-04-10 – 2021-04-11
Courtils Manche Courtils

  C’est à Courtils, un village situé à 10 kms du Mont-Saint-Michel, que le céramiste Sylvain Thirouin s’est installé il y a peu.

Dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art, il ouvre les portes de son espace de travail et d’exposition. Vous y découvrirez son univers artistique mis en scène pour l’occasion. (venez munis de vos masques).

« Les aléas s’imposent, le matériau charme puis résiste. Je l’accompagne face aux éléments. Il boit la pluie, je l’en protège, il sèche au vent, cuit au feu, je veille. Je prends conscience de son rythme, du mien. J’élabore des idées dans cette réalité, l’argile assimilée au passé, et moi, m’adaptant aux rythmes effrénés du présent. C’est dans ce contraste que mon travail s’installe, se concrétisant dans des procédés établis au service d’une idée. Parfois, l‘attrait interactif de l’argile peut devenir un piège, je laisse l’expression à la réalité de sa mise en œuvre. Il suffira d’un biais, d’une erreur préméditée afin d’invalider le geste artisanal qui m’est cher.  »

C’est à Courtils, un village situé à 10 kms du Mont-Saint-Michel, que le céramiste Sylvain Thirouin s’est installé il y a peu.

Dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art, il ouvre les portes de son espace de travail et d’exposition….

sylvain.thirouin@gmail.com +33 6 83 79 01 08 http://www.sylvainthirouin.com/

C’est à Courtils, un village situé à 10 kms du Mont-Saint-Michel, que le céramiste Sylvain Thirouin s’est installé il y a peu.

Dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art, il ouvre les portes de son espace de travail et d’exposition….

C’est à Courtils, un village situé à 10 kms du Mont-Saint-Michel, que le céramiste Sylvain Thirouin s’est installé il y a peu.

Dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art, il ouvre les portes de son espace de travail et d’exposition. Vous y découvrirez son univers artistique mis en scène pour l’occasion. (venez munis de vos masques).

« Les aléas s’imposent, le matériau charme puis résiste. Je l’accompagne face aux éléments. Il boit la pluie, je l’en protège, il sèche au vent, cuit au feu, je veille. Je prends conscience de son rythme, du mien. J’élabore des idées dans cette réalité, l’argile assimilée au passé, et moi, m’adaptant aux rythmes effrénés du présent. C’est dans ce contraste que mon travail s’installe, se concrétisant dans des procédés établis au service d’une idée. Parfois, l‘attrait interactif de l’argile peut devenir un piège, je laisse l’expression à la réalité de sa mise en œuvre. Il suffira d’un biais, d’une erreur préméditée afin d’invalider le geste artisanal qui m’est cher.  »