Balade contée et musicale au fil de la Jordanne Place Saint Géraud, 17 septembre 2021 20:30, Aurillac.

Journée du patrimoine 2021 Place Saint Géraud. Tarif préférentiel|Sur inscription 04.71.46.46.58
17 et 18 septembre

Balade contée et musicale au fil de la Jordanne

*

C’est une promenade contée, chantée, musiquée, dans le cœur d’Aurillac, Orlhac. Et le cœur d’Orlhac, c’est aussi la Jordana, elle en est même l’âme, car sans la Jordana, Aurillac ne serait pas.
Elle a nourri les Hommes, ils se sont entendus, ils se sont aimés. Elle leur a donné sa force pour faire tourner ces roues, ce moulins, ces foulons, ces machines, jusqu’à … il n’y a pas si longtemps.
Même le grand Gerbert connu aussi sous le nom de Sylvestre II, le pape de l’an mil, qui a introduit en Occident le chiffre arabe, a été baptisé dans les eaux de la Jordana.
Jordana, Jourdain ? Allez savoir !
Et puis les Hommes, lassés, l’ont abandonnée, là dans son lit qui vient du cœur des volcans et va jusqu’au plus profond des océans. Mais elle est toujours là, la Jordana, continuant son chemin, emportant avec elle les histoires des Hommes.
Et ce soir nous allons en livrer quelques-unes de ces histoires, en contant, en chantant et en musiquant.

Avec Yves Durand, Sergio Perera et Henri Maquet.

Rendez-vous Place de la Bienfaisance (Aurillac), à 20 h 30, durée de la balade 1 h 30.

*
vendredi 17 septembre – 20h30 à 22h30
samedi 18 septembre – 20h30 à 22h30
*
7€/ personne, gratuit pour les moins de 12 ans. Vente et réservations à l’office de tourisme ou sur place dès 20 h.


Place Saint Géraud 15000 AURILLAC Aurillac 15000 Cantal
https://cibul.s3.amazonaws.com/location181342.jpg?_ts=1626954026892
On peut y voir une façade romane à arcades et colonnettes, qui appartenait certainement à un hospice sur la route des pèlerins de Compostelle. À côté de se trouve une maison coloniale de la fin du XVe siècle et au milieu de la place, la fontaine à cuve monolithique en serpentine verte datant du XIIe siècle. Cette dernière se trouvait autrefois dans le cloître de l’abbaye, et encore aujourd’hui, sa provenance et surtout son transport posent une énigme. L’église Saint-Géraud est une ancienne abbatiale qui témoigne d’une évolution architecturale complexe – voir ci-dessus. On y verra également l’ancienne Bourse du travail et, toutes proches de la place, quelques maisons à pans de bois, dont la maison des Chanoines, qui date du XVe siècle. C’est là que demeuraient occasionnellement des chanoines du chapitre Saint-Géraud après la sécularisation de l’abbaye en 1569 et la destruction de l’enclos monastique par les protestants en 1569.
Crédits : ©xavierjallais.com Tarif préférentiel|Sur inscription ®leclosbanes