Découvrez les balades de Sainte-Raffine Église Sainte-Raffine de Gaujac, 18 septembre 2021 09:00, Fregimont.

Journée du patrimoine 2021 Église Sainte-Raffine de Gaujac. Gratuit
Samedi 18 septembre, 09h00

Découvrez les balades de Sainte-Raffine

*

*
samedi 18 septembre – 09h00 à 12h00
*
Gratuit. Circuit libre d’accès (carte sur place).


Église Sainte-Raffine de Gaujac 75, Chemin du Peryot de l’Homme 47360 Fregimont Fregimont 47360 As Alots Lot-et-Garonne
https://cibul.s3.amazonaws.com/location53838608.jpg 05 53 67 40 13 http://www.sainteraffine.org
Témoin du temps passé, l’église Sainte Raffine implantée dans la campagne de la commune de Frégimont raconte l’histoire à sa manière avec sa mémoire préservée.
En effet, ce patrimoine rural à la richesse oubliée a passé bon an mal an le fil des siècles. Les travers de l’histoire ont fait d’elle ce qu’elle est, interpellant par ses mystères.
Mais les interrogations restent sans réponses et ne laissent que des suppositions.
Le mystère continuera de planer délicieusement autour de l’église Sainte Raffine lovée dans son écrin au passé préservé.
Les origines de cette église de campagne se perdent entre les sources de l’architecture romane et les légendes. Les parties les plus anciennes seraient du milieu du Xe – XIe siècle, ce qui en ferait un des édifices les plus anciens de l’Agenais. Toutefois, force est de constater que la typologie générale de cette petite église renvoie davantage à un ouvrage roman qu’à une construction de la seconde moitié du Moyen Âge.
Une source à l’origine d’anciens pèlerinages pourrait être la raison de l’installation d’un lieu de culte à cet endroit.
L’église est connue sous le vocable de Sainte-Raffine (ou Rafine) sans que cette Sainte n’ait été parfaitement identifiée ; il pourrait s’agir de la déformation de Sainte Rufine qui a subi le martyre sous Dioclétien à Séville avec sa sœur Sainte Juste.
La particularité de l’église Sainte-Raffine réside en la présence d’un ouvrage en pierre de taille assimilable à une chaire à prêcher dont la disposition intrigue.
L’église est extrêmement remaniée. Elle a peut-être même connu une période de ruine au regard de l’état des élévations latérales dont les dévers sont particulièrement importants. Des ouvrages annexes ont disparu (la sacristie s’est effondrée vers 1950…).
Les derniers travaux datent essentiellement du XXe siècle.
L’église a été inscrite aux Monuments Historique par arrêté du 9 mai 1947. Sa chaire a été classée au titre des objets le 14 décembre 1906 et ses autels latéraux le 1er juin 1910.
Crédits : ©Cathy C. Gratuit ©Caillou Catherine