Visite du clocher d’Aubenton pour les scolaires : Levez les yeux ! Église Notre-Dame d’Aubenton 02500 Aubenton, 17 septembre 2021 10:00, Aubenton.

Journée du patrimoine 2021 Église Notre-Dame d’Aubenton 02500 Aubenton. Gratuit
Vendredi 17 septembre, 10h00, 14h00, 17h30

Visite du clocher d’Aubenton pour les scolaires : Levez les yeux !

*

Dans le cadre de l’opération “Levez les yeux” organisée à l’initiative des Ministères de la culture et de l’éducation nationale, la commune organise, en fin de matinée et début d’après-midi, la visite du clocher pour les deux classes des plus grands de l’école élémentaire,, accompagnés des professeurs et de parents volontaires.
En fin de journée, au retour du collège, puis au retour du lycée, collégiens et lycéens d’Aubenton pourront de même découvrir cet aspect méconnu de leur patrimoine.

*
vendredi 17 septembre – 10h00 à 11h30
vendredi 17 septembre – 14h00 à 15h30
vendredi 17 septembre – 17h30 à 19h00
*
Réservé aux scolaires, collégiens et lycéens de la commune.


Église Notre-Dame d’Aubenton 02500 Aubenton 0 Place de l’Église 02500 Aubenton Aubenton 02500 Aisne
https://cibul.s3.amazonaws.com/location6809153.jpg https://www.aubenton.fr
Dominant le paysage, point de repère incontournable, le clocher de l’église Notre-Dame d’Aubenton présente une flèche octogonale très élancée, qui date de 1784, alors que la forme originale était simplement pyramidale. L’église elle-même a été construite entre 1044 et la première moitié du 12ème siècle et a particulièrement souffert des faits de guerre, incendiée pendant les sièges de 1340 et 1521. Les restaurations les plus importantes remontent à 1553 et 1812, 1883 et 1984 … puis enfin en 2010-2013, avec une réfection complète de la charpente et couverture de la flèche. Une charpente impressionnante qui vaut bien, à l’échelle locale, celle de “la forêt” de Notre-Dame de Paris.
La visite aura lieu par petits groupes, avec attente au pied de l’édifice. Le clocher abrite 4 cloches qui sonnent les heures et les demi-heures, l’angélus à 8h, midi et 19h…
Crédits : Bernard Gréhant Gratuit Bernard Gréhant