Visite guidée du château d’Épiry Château d’Épiry, 17 septembre 2021 13:00, Saint-Emiland.

Journée du patrimoine 2021 Château d’Épiry. Tarif habituel
17 – 19 septembre

Visite guidée du château d’Épiry

*

Place forte dès le XIIème siècle, elle a vu son caractère militaire renforcé par la construction, au cours du XIIIème ou XIVème, des quatre tours intégrant un donjon construit antérieurement, reliées entre elles par des murs de courtine, percées d’ouvertures de défense et entourées de douves. Dès le XVème siècle, de petites fenêtres viennent agrémenter les tours alors qu’est élevée une chapelle blottie contre la tour sud-est : sa voute à croisée d’ogives en gothique flamboyant est surmontée par les armes des Rabutin. Un peu plus tard le corps de logis encadré par les deux tours nord s’éclairait de fenêtres à meneaux, à la disposition irrégulière.
Épiry vit naître le 3 avril 1618 le sieur Roger de Bussy-Rabutin, cousin germain de Madame de Sévigné, qui se fit remarquer à la cour de Louis XIV avant d’en être chassé.
La fin de son règne voit la construction d’un important corps de logis fermant la cour au-delà des deux tours est. À cette époque également, fut abattu le mur de courtine qui reliait les deux tours sud : celui situé à l’ouest au-dessus du pont devait disparaître au XIXème siècle pour laisser la place à une élégante grille encadrée de deux lions

Visites guidées extérieurs et chapelle avec accès parc et jardin

*
vendredi 17 septembre – 13h00 à 19h00
samedi 18 septembre – 09h00 à 12h00
samedi 18 septembre – 13h30 à 19h00
dimanche 19 septembre – 09h00 à 12h00
dimanche 19 septembre – 13h30 à 19h00
*
7€ | 3,50€ – Scolaire, étudiant | 2€ – 10 ans | 5€ – habitants de la commune de Saint-Émiland


Château d’Épiry 9 route de Saint-Pierre 71490 Saint-Émiland Saint-Emiland 71670 Saône-et-Loire
https://cibul.s3.amazonaws.com/location22956451.jpg 06 81 36 30 84
Ayant conservé de l’époque médiévale ses quatre tours rondes, le château d’Épiry surprend par son implantation à flanc de coteau, ce qui semble fragilisée sa défense.
La présence à Épiry d’un seigneur Lambertus d’Espirii est signalée dès 1110 et trois siècles plus tard cette place forte est encore défendue par un donjon aujourd’hui disparu.
Son caractère militaire a été renforcé par la construction, au cours du XIIIème ou XIVème siècle, des quatre tours, percées d’ouvertures de défense, entourées de douves et reliées entre elles par des murs de courtine.
Dès le XVème siècle, les tours sont percées de petites fenêtres alors qu’est élevée une chapelle de belle taille blottie contre la tour Sud-Est: sa voute à croisée d’ogives en gothique flamboyant est surmontée par les armes des Rabutin. Un peu plus tard le corps de logis encadré par les deux tours nord s’éclairait de fenêtres à meneaux, à la disposition irrégulière.
Château des Rabutin depuis au moins le XIVème siècle, Epiry vit naître le 3 avril 1618 le sieur Roger de Bussy-Rabutin, cousin germain de Madame de Sévigné, qui se fit remarquer à la cour de Louis XIV avant d’en être chassé.
La fin du règne de Louis XIV voit la construction d’un important corps de logis fermant la cour au-delà des deux tours Est. A cette époque également, fut abattu le mur de courtine qui reliait les deux tours Sud : celui situé à l’ouest au-dessus du pont devait disparaître au XIXème siècle pour laisser la place à une grille encadrée de deux lions.
Agrémenté d’arbres aujourd’hui bicentenaires, le parc permet de découvrir l’élégant jardin dessiné au XIXème en retrait du château.
Crédits : Gonzague de Villele Tarif habituel