La carrière souterraine de Koenigsmacker : une véritable mine naturelle d’or… blanc gris Anhydrite Lorraine – exploitation de carrières, 17 septembre 2021 08:00, Elzange.

Journée du patrimoine 2021 Anhydrite Lorraine – exploitation de carrières. Gratuit|Sur inscription manuelle.gangloff@knauf.com, 06 12 30 01 45
17 et 18 septembre

La carrière souterraine de Koenigsmacker : une véritable mine naturelle d’or… blanc gris

*

Exploitée en souterrain depuis un demi-siècle, l’anhydrite n’a pas fini de révéler tout son potentiel.

L’anhydrite, ici présente, est un composé de sulfate de calcium qui se dévoile en masse finement cristallisée ou granulaire.
Après l’abattage par foration et tir à l’explosif, la pierre extraite est dirigée vers les installations de concassage, puis vers la station de micronisation.
Venez découvrir les procédés de fabrication d’un produit aux richesses insoupçonnées, utilisées dans de nombreux domaines d’activités tels que la production de ciment et de béton, matériaux indispensables à l’architecture d’hier et d’aujourd’hui

*
vendredi 17 septembre – 08h00 à 17h00
samedi 18 septembre – 08h00 à 12h00
*
Gratuit. Sur inscription, au plus tard le 10/09. Places limitées. Départs en camionnettes pour un circuit souterrain : vendredi 17 sept : 8h, 10h, 14h et 16h et samedi 18 sept : 8h, 10h. Durée : 1h30. Chaussures fermées obligatoires.


Anhydrite Lorraine – exploitation de carrières Route d’Elzange, 57970 Koenigsmacker Elzange 57970 Moselle
https://cibul.s3.amazonaws.com/location75566309.jpg?_ts=1630315235072 06 12 30 01 45 http://www.anhydrite.net/fr/index.html
À Koenigsmacker, L’Anhydrite Lorraine exploite l’or blanc depuis 1970 sur les collines situées à l’est du ruisseau de la Canner. Cette substance grise blanche composée de sulfate de calcium est très prisée des fabricants de ciment et d’engrais notamment, et fait l’objet d’une extraction devenue souterraine depuis 1976.

A raison de 2000 tonnes extraites par jour, le site produit 400 000 tonnes d’anhydrite chaque année. Le site disposerait encore de « réserves conséquentes ».

(source : ©C. R. catherine.roeder@republicain-lorrain.fr)
Crédits : Licence libre Gratuit|Sur inscription ©departement57