JE SUIS LE VENT, 27 mars 2021-27 mars 2021, Couffoulens.

JE SUIS LE VENT 2021-03-27 – 2021-03-27
Couffoulens Aude Couffoulens

17 17 EUR  

tg STAN – Maatschappij Discordia
d’après « Je suis le vent  » (Eg er vinden)
de Jon Fosse

Ados/adultes
Durée: 55 min

Deux hommes appelés tout simplement l’Un et l’Autre se retrouvent après plusieurs années, l’un d’eux étant parti il y a longtemps. Ils sont vêtus de manière identique, costume noir, chaussures vernies un peu usées. Ils voguent ensemble sur l’océan à bord d’un voilier. Entre eux, les silences pèsent autant que les mots. L’Un répond par monosyllabes, ou en reprenant par de subtiles variations ce que L’Autre dit, cherche à comprendre. Leurs paroles ont la densité du paysage, des « pierres rondes sur la grève, là-bas ». La distance entre eux est immense, ne pourra jamais être comblée, malgré l’amitié. Peut-être à cause de cette amitié qui leur permet d’être ce qu’ils sont. Le théâtre de Jon Fosse se refuse à l’explication comme à la métaphysique, il est dans l’incertitude du présent.

Je suis le vent est un spectacle en marge de projets de plus grande échelle de tg STAN et Maatschappij Discordia. Damiaan De Schrijver et Matthias De Koning l’ont traduit du norvégien en compagnie de Maaike van Rijn et l’ont monté tout de suite. Il fallait des acteurs de leur trempe, des acteurs de métier, pour jouer ce texte sur la corde raide, et une grande amitié pour tenter la traversée.

Traduction en néerlandais : Maaike Van Rijn, Damiaan De Schrijver, Matthias de Koning
Traduction en français : Terje Sinding
De et avec : Damiaan De Schrijver, Matthias de Koning
Régie technique : Tim Wouters
Costumes : Elisabeth Michiels
Présentée avec le théâtre Garonne – scène européenne (Toulouse)

theatredanslesvignes@orange.fr +33 4 68 72 30 55 https://www.letheatredanslesvignes.fr/

tg STAN – Maatschappij Discordia
d’après « Je suis le vent  » (Eg er vinden)
de Jon Fosse

Ados/adultes
Durée: 55 min

Deux hommes appelés tout simplement l’Un et l’Autre se retrouvent après plusieurs années, l’un d’eux étant parti il y a longtemps. Ils sont vêtus de manière identique, costume noir, chaussures vernies un peu usées. Ils voguent ensemble sur l’océan à bord d’un voilier. Entre eux, les silences pèsent autant que les mots. L’Un répond par monosyllabes, ou en reprenant par de subtiles variations ce que L’Autre dit, cherche à comprendre. Leurs paroles ont la densité du paysage, des « pierres rondes sur la grève, là-bas ». La distance entre eux est immense, ne pourra jamais être comblée, malgré l’amitié. Peut-être à cause de cette amitié qui leur permet d’être ce qu’ils sont. Le théâtre de Jon Fosse se refuse à l’explication comme à la métaphysique, il est dans l’incertitude du présent.

Je suis le vent est un spectacle en marge de projets de plus grande échelle de tg STAN et Maatschappij Discordia. Damiaan De Schrijver et Matthias De Koning l’ont traduit du norvégien en compagnie de Maaike van Rijn et l’ont monté tout de suite. Il fallait des acteurs de leur trempe, des acteurs de métier, pour jouer ce texte sur la corde raide, et une grande amitié pour tenter la traversée.

Traduction en néerlandais : Maaike Van Rijn, Damiaan De Schrijver, Matthias de Koning
Traduction en français : Terje Sinding
De et avec : Damiaan De Schrijver, Matthias de Koning
Régie technique : Tim Wouters
Costumes : Elisabeth Michiels
Présentée avec le théâtre Garonne – scène européenne (Toulouse)