EXPOSITION TEMPORAIRE – ALMA CHARRY, PLASTICIENNE, 28 juillet 2021, Bessé-sur-Braye.

EXPOSITION TEMPORAIRE – ALMA CHARRY, PLASTICIENNE 2021-07-28 – 2021-08-14
Bessé-sur-Braye Sarthe Bessé-sur-Braye

  Le projet de résidence d’Alma Charry a coïncidé avec l’acquisition d’une maison à restaurer. De ce projet concret et pratique, Alma a fait une démarche artistique : la rencontre et l’appropriation d’un lieu nouveau au travers de l’exhumation d’objets enterrés dans son jardin – bouts de ferrailles rouillés dépossédés de leur fonction, devenus abstraits et mystérieux – auxquels Alma redonne vie en les associant à ses peintures des paysages locaux.

Cette collection d’objets transfigurés retrace en pointillés l’histoire du lieu et celle d’une rencontre intime, donnant naissance à une histoire nouvelle et au renouveau de la maison.

Ce projet personnel s’inscrit tel un trait d’union avec la commande auprès d’Alma Charry d’ateliers artistiques à destination de 16 classes du Perche Sarthois dans le cadre d’un parcours d’éducation artistique et culturelle. L’objectif de ce projet était de permettre aux élèves de découvrir le patrimoine du Pays d’art et d’histoire du Perche Sarthois, le spectacle vivant en relation avec le théâtre Epidaure et la Compagnie Jamais 203 et les arts plastiques au travers de la collection du Centre culturel de La Laverie. Puis pour garder la trace de ces expériences, Alma Charry leur a proposé des ateliers de création de fanzines. Ces supports papiers multiformes auto-édités mêlant écriture, dessin et collage leur ont permis tout à la fois d’exprimer leur ressenti personnel et de matérialiser cette expérience collective.

Cette exposition rassemble des œuvres créées par Alma Charry dans le cadre de sa résidence et les publications réalisées par les élèves du Perche Sarthois.

Projet réalisé dans le cadre de l’action de préfiguration au CLEAC (Contrat local d’éducation artistique et culturelle) du Perche Sarthois.

Mercredi 28 juillet: atelier fanzine de 14h30 à 16h30 et rencontre avec l’artiste à 17h.

Oeuvres d’Alma Charry, plasticienne en résidence et des travaux des élèves du Perche Sarthois

Oeuvres d’Alma Charry, plasticienne en résidence et des travaux des élèves du Perche Sarthois

Le projet de résidence d’Alma Charry a coïncidé avec l’acquisition d’une maison à restaurer. De ce projet concret et pratique, Alma a fait une démarche artistique : la rencontre et l’appropriation d’un lieu nouveau au travers de l’exhumation d’objets enterrés dans son jardin – bouts de ferrailles rouillés dépossédés de leur fonction, devenus abstraits et mystérieux – auxquels Alma redonne vie en les associant à ses peintures des paysages locaux.

Cette collection d’objets transfigurés retrace en pointillés l’histoire du lieu et celle d’une rencontre intime, donnant naissance à une histoire nouvelle et au renouveau de la maison.

Ce projet personnel s’inscrit tel un trait d’union avec la commande auprès d’Alma Charry d’ateliers artistiques à destination de 16 classes du Perche Sarthois dans le cadre d’un parcours d’éducation artistique et culturelle. L’objectif de ce projet était de permettre aux élèves de découvrir le patrimoine du Pays d’art et d’histoire du Perche Sarthois, le spectacle vivant en relation avec le théâtre Epidaure et la Compagnie Jamais 203 et les arts plastiques au travers de la collection du Centre culturel de La Laverie. Puis pour garder la trace de ces expériences, Alma Charry leur a proposé des ateliers de création de fanzines. Ces supports papiers multiformes auto-édités mêlant écriture, dessin et collage leur ont permis tout à la fois d’exprimer leur ressenti personnel et de matérialiser cette expérience collective.

Cette exposition rassemble des œuvres créées par Alma Charry dans le cadre de sa résidence et les publications réalisées par les élèves du Perche Sarthois.

Projet réalisé dans le cadre de l’action de préfiguration au CLEAC (Contrat local d’éducation artistique et culturelle) du Perche Sarthois.

Mercredi 28 juillet: atelier fanzine de 14h30 à 16h30 et rencontre avec l’artiste à 17h.