Exposition : Portraits oniriques d’arbres Nevers, 9 octobre 2021, Nevers.

Exposition : Portraits oniriques d’arbres 2021-10-09 – 2021-11-06 Rue Sabatier Palais Ducal
Nevers Nièvre

EUR   Exposition “Portraits oniriques d’arbres” d’Olivier Mulhoff au Palais Ducal à NEVERS. Vous voyagez en train et pour passer le temps, vous regardez les arbres par la fenêtre. Ils défilent. Un arbre magnifique attire votre attention, il passe … Que reste-il désormais dans votre mémoire de ce passage fugace ? Qu’avez-vous mémorisé ? Le temps était trop court … Mais notre cerveau a cette faculté extraordinaire – et instantanée – de reconstruire une image de cet arbre dans cette brève parenthèse de temps et d’espace. Cette image immatérielle est complètement différente de celle d’une photo figeant la réalité à un instant donné. Plus le temps passe, plus nous oublions les images appartenant au passé, plus elles deviennent diffuses. Parfois, notre cerveau finit même par se brouiller, avant de reconstruire une vision poétique et magnifiée de ce passé en mêlant réalité, émotion et imaginaire.
C’est ce souvenir qu’Olivier Mühlhoff essaye de matérialiser sous forme de photo, bien réelle. C’est comme si chacune de ses représentations était le reflet figé de sa mémoire.

http://www.moisdelaphotoennievre.com/

Exposition “Portraits oniriques d’arbres” d’Olivier Mulhoff au Palais Ducal à NEVERS. Vous voyagez en train et pour passer le temps, vous regardez les arbres par la fenêtre. Ils défilent. Un arbre magnifique attire votre attention, il passe … Que reste-il désormais dans votre mémoire de ce passage fugace ? Qu’avez-vous mémorisé ? Le temps était trop court … Mais notre cerveau a cette faculté extraordinaire – et instantanée – de reconstruire une image de cet arbre dans cette brève parenthèse de temps et d’espace. Cette image immatérielle est complètement différente de celle d’une photo figeant la réalité à un instant donné. Plus le temps passe, plus nous oublions les images appartenant au passé, plus elles deviennent diffuses. Parfois, notre cerveau finit même par se brouiller, avant de reconstruire une vision poétique et magnifiée de ce passé en mêlant réalité, émotion et imaginaire.
C’est ce souvenir qu’Olivier Mühlhoff essaye de matérialiser sous forme de photo, bien réelle. C’est comme si chacune de ses représentations était le reflet figé de sa mémoire.

dernière mise à jour : 2021-09-10 par