Estivales de la Halle à Marée – Anny Romand et Harold Dupré Cancale, 14 août 2021, Cancale.

Estivales de la Halle à Marée – Anny Romand et Harold Dupré 2021-08-14 – 2021-08-14 Quai Gambetta La Halle à Marée
Cancale Ille-et-Vilaine Cancale

  La dernière exposition nous fait profiter des univers d’Anny Romand, photographe, et d’Harold Dupré, sculpteur.

Anny Romand met à l’honneur, à l’intérieur de ses photographies, ce que l’on appelle couramment des « mauvaises » herbes et leur mode de croissance dans des conditions souvent proches de l’impossible… Cette actrice charismatique s’autorise une similitude de considération avec les êtres humains malmenés par la vie et atteste que l’harmonie avec la Nature est possible si on lui accorde de l’attention !

Inspiré par les trois continents qu’il a fréquentés et attentif à l’humain, Harold Dupré associe ses diverses inspirations au sein de ses masques. Richesse des cultures et des traditions, respect des savoir-faire se mêlent pour évoquer l’art du vêtement camerounais, l’art mexicain et l’art aborigène dans des créations en papier mâché, rehaussées d’acrylique aux teintes vives, chaudes et douces à la fois.

Partages et émotions sont au rendez-vous. Ne manquez pas cette exposition qui clôt la saison 2021 des Estivales !

halleamaree@gmail.com http://www.halleamaree.com/

La dernière exposition nous fait profiter des univers d’Anny Romand, photographe, et d’Harold Dupré, sculpteur.

Anny Romand met à l’honneur, à l’intérieur de ses photographies, ce que l’on appelle couramment des « mauvaises » herbes et leur mode de croissance dans des conditions souvent proches de l’impossible… Cette actrice charismatique s’autorise une similitude de considération avec les êtres humains malmenés par la vie et atteste que l’harmonie avec la Nature est possible si on lui accorde de l’attention !

Inspiré par les trois continents qu’il a fréquentés et attentif à l’humain, Harold Dupré associe ses diverses inspirations au sein de ses masques. Richesse des cultures et des traditions, respect des savoir-faire se mêlent pour évoquer l’art du vêtement camerounais, l’art mexicain et l’art aborigène dans des créations en papier mâché, rehaussées d’acrylique aux teintes vives, chaudes et douces à la fois.

Partages et émotions sont au rendez-vous. Ne manquez pas cette exposition qui clôt la saison 2021 des Estivales !