Dress Code Arles, 4 juillet 2022, Arles.

Dress Code Fondation Manuel Rivera – Ortiz 18 Rue De la Calade Arles
2022-07-04 – 2022-09-25 Fondation Manuel Rivera – Ortiz 18 Rue De la Calade
Arles 13200

4 6   Après la fonction protectrice, voir pudique, l’habit est représentatif d’aspect identitaire, il peut susciter le désir en sublimant le corps humain, par la parure, mais aussi être révélateur de codes et de normes.

Dress code pose le regard sur la relation identité et vêtement à travers notamment les Drag Queen de New York, les jumeaux au Nigeria, les rituels vaudou au Bénin et au Togo, les femmes zapotèques au Mexique, mais aussi sur des investigations photographiques personnelles.

L’être et le paraître, maître mot de ces questionnements, Sein und Schein amplification de ce programme par Fotohaus, ou encore Fragiles, projet choral de Tendance floue, habité par les secousses qui traversent notre époque.

Avec les travaux de Liza AMBROSSIO, Michela BENAGLIA, Delphine BLAST, Manon BOYER, Bruno CATTANI, Antonio D’AMBROSIO, Sanne DE WILDE & Bénédicte KURZEN, Benoît FERON, Phumzile KHAANYLE, Lawrence LEMAOANA, Mathieu RICHER MAMOUSSE, Lila NEUTRE, Jeanne FRANK, Frédéric NOYE, Elina BROTHERUS & Sara IMLOUL, Daniel CASTRO GARCIA, le collectif FIVE, Alexandre DUPEYRON, Amin EL DIB, Torsten SCHUMAN et TENDANCE FLOUE.

Le programme Dress code relie une trentaine d’artistes proposant des regards singuliers sur l’identité et le vêtement dans le monde.

info@mrofoundation.org +33 4 90 54 15 63 http://mrofoundation.org/

Après la fonction protectrice, voir pudique, l’habit est représentatif d’aspect identitaire, il peut susciter le désir en sublimant le corps humain, par la parure, mais aussi être révélateur de codes et de normes.

Dress code pose le regard sur la relation identité et vêtement à travers notamment les Drag Queen de New York, les jumeaux au Nigeria, les rituels vaudou au Bénin et au Togo, les femmes zapotèques au Mexique, mais aussi sur des investigations photographiques personnelles.

L’être et le paraître, maître mot de ces questionnements, Sein und Schein amplification de ce programme par Fotohaus, ou encore Fragiles, projet choral de Tendance floue, habité par les secousses qui traversent notre époque.

Avec les travaux de Liza AMBROSSIO, Michela BENAGLIA, Delphine BLAST, Manon BOYER, Bruno CATTANI, Antonio D’AMBROSIO, Sanne DE WILDE & Bénédicte KURZEN, Benoît FERON, Phumzile KHAANYLE, Lawrence LEMAOANA, Mathieu RICHER MAMOUSSE, Lila NEUTRE, Jeanne FRANK, Frédéric NOYE, Elina BROTHERUS & Sara IMLOUL, Daniel CASTRO GARCIA, le collectif FIVE, Alexandre DUPEYRON, Amin EL DIB, Torsten SCHUMAN et TENDANCE FLOUE.

Fondation Manuel Rivera – Ortiz 18 Rue De la Calade Arles
dernière mise à jour : 2022-04-29 par