DIMANCHE EN FAMILLE – LES ENFANTS D’AMAZI, 27 novembre 2020-27 novembre 2020, Thionville.

DIMANCHE EN FAMILLE – LES ENFANTS D’AMAZI 2020-11-27 14:00:00 – 2020-11-27 NEST 15 Route de Manom
Thionville Moselle

 

Spectacle :
Un conte venu d’Afrique

Dans la région des Grands Lacs, en une nuit, les lacs se sont vidés, les fleuves et les rivières se sont taris. Que s’est-il donc passé ? C’est le début de cette fable écologique, fruit d’un travail collectif entre artistes belges, burundais, congolais et rwandais. Avec une belle vitalité, entre musique et danse, Les Enfants d’Amazi nous délivre finalement un message d’espoir : il n’est pas de terre, si aride soit-elle, où ne puisse croître la vie.

Pour les parents :
Guitariste et compositeur, Olivier Mellano compose régulièrement pour le théâtre et, parallèlement à son travail d’écriture, développe activement l’improvisation. Pour cette sieste, il nous promet un moment suspendu, à la lisière du sommeil et du rêve éveillé ; une plongée en apesanteur dans un kaléidoscope sonore où le sens laissera la place aux sens…

Pour les enfants :
À l’issue de la représentation des Enfants d’Amazi, les artistes proposeront aux enfants de prolonger le voyage musical et culturel initié par le spectacle. Au rythme des ingomas (tambours) et autres djembés, ils exploreront la construction d’un langage artistique à travers les danses et les chants traditionnels des cultures rwandaise, burundaise et kenyane.

Spectacle :
Un conte venu d’Afrique

Dans la région des Grands Lacs, en une nuit, les lacs se sont vidés, les fleuves et les rivières se sont taris. Que s’est-il donc passé ? C’est le début de cette fable écologique, fruit d’un travail collectif entre artistes belges, burundais, congolais et rwandais. Avec une belle vitalité, entre musique et danse, Les Enfants d’Amazi nous délivre finalement un message d’espoir : il n’est pas de terre, si aride soit-elle, où ne puisse croître la vie.

Pour les parents :
Guitariste et compositeur, Olivier Mellano compose régulièrement pour le théâtre et, parallèlement à son travail d’écriture, développe activement l’improvisation. Pour cette sieste, il nous promet un moment suspendu, à la lisière du sommeil et du rêve éveillé ; une plongée en apesanteur dans un kaléidoscope sonore où le sens laissera la place aux sens…

Pour les enfants :
À l’issue de la représentation des Enfants d’Amazi, les artistes proposeront aux enfants de prolonger le voyage musical et culturel initié par le spectacle. Au rythme des ingomas (tambours) et autres djembés, ils exploreront la construction d’un langage artistique à travers les danses et les chants traditionnels des cultures rwandaise, burundaise et kenyane.

© Hubert Anie