Conférence en live  » DÉCOUVERTE ET DISPARITION D’UN REQUIN DES EAUX EUROPÉENNES », 9 mars 2021-9 mars 2021, Brest.

Conférence en live  » DÉCOUVERTE ET DISPARITION D’UN REQUIN DES EAUX EUROPÉENNES » 2021-03-09 – 2021-03-09 Port de plaisance du Moulin Blanc Océanopolis
Brest Finistère

  DÉCOUVERTE ET DISPARITION D’UN REQUIN DES EAUX EUROPÉENNES, L’HISTOIRE RECONSTITUÉE DU SQUALE BOUCLÉ

Par Samuel Iglésias, Maître de Conférences au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et Enseignant-chercheur à la Station Marine de Concarneau.

Le Squale bouclé a été décrit pour la première fois en 1780 à partir d’un spécimen type et de son illustration inédite, considérés perdus. L’exploitation des indices contenus dans cette description a permis de retrouver, dans des archives l’illustration manuscrite du type, réalisée en 1680 à Bayonne, ainsi que leurs auteurs membres de l’Académie Royale des Sciences et anonymisés après la Révolution française. En l’absence de données relatives à l’état de ses populations, le Squale bouclé n’est aujourd’hui pas évalué par les instances internationales élaborant les avis halieutiques et conservatoires. En conséquence l’espèce est par défaut autorisée à la pêche sans restriction dans les eaux internationales. Une approche exhaustive a permis d’exhumer plus de 350 signalements individuels historiques en Atlantique et en Méditerranée. L’extirpation de ce requin charismatique, anciennement exploité dans les eaux européennes, est fortement corrélée à l’avènement des navires à vapeur et à la croissance spectaculaire des performances de la pêche dans les années 1880. L’ignorance de sa disparition précoce dès le début de 20ème siècle s’explique par l’absence de synthèses historiques le concernant.

Échange interactif en posant vos questions en direct à Samuel Iglésias, via Facebook.

+33 2 98 34 40 40 https://www.oceanopolis.com/09-03-lhistoire-reconstituee-du-squale-boucle

DÉCOUVERTE ET DISPARITION D’UN REQUIN DES EAUX EUROPÉENNES, L’HISTOIRE RECONSTITUÉE DU SQUALE BOUCLÉ

Par Samuel Iglésias, Maître de Conférences au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et Enseignant-chercheur à la Station Marine de Concarneau.

Le Squale bouclé a été décrit pour la première fois en 1780 à partir d’un spécimen type et de son illustration inédite, considérés perdus. L’exploitation des indices contenus dans cette description a permis de retrouver, dans des archives l’illustration manuscrite du type, réalisée en 1680 à Bayonne, ainsi que leurs auteurs membres de l’Académie Royale des Sciences et anonymisés après la Révolution française. En l’absence de données relatives à l’état de ses populations, le Squale bouclé n’est aujourd’hui pas évalué par les instances internationales élaborant les avis halieutiques et conservatoires. En conséquence l’espèce est par défaut autorisée à la pêche sans restriction dans les eaux internationales. Une approche exhaustive a permis d’exhumer plus de 350 signalements individuels historiques en Atlantique et en Méditerranée. L’extirpation de ce requin charismatique, anciennement exploité dans les eaux européennes, est fortement corrélée à l’avènement des navires à vapeur et à la croissance spectaculaire des performances de la pêche dans les années 1880. L’ignorance de sa disparition précoce dès le début de 20ème siècle s’explique par l’absence de synthèses historiques le concernant.

Échange interactif en posant vos questions en direct à Samuel Iglésias, via Facebook.