Concerto pour Violoncelle et orchestre à vent de Friedrich Gulda, 4 décembre 2020-4 décembre 2020, Pau.

Concerto pour Violoncelle et orchestre à vent de Friedrich Gulda 2020-12-04 19:00:00 – 2020-12-04 Théâtre Saint-Louis Rue Saint – Louis
Pau Pyrénées-Atlantiques

  Le Concerto pour violoncelle et orchestre à vent de Friedrich Gulda est un éclatant kaléidoscope stylistique et technique. Plein d’humour et de douceur, ce concerto original puise ses sources autant dans des passages somptueux et mélancolique que dans des passages délirants et éclatants ! Composé pour un petit orchestre de 15 musiciens, avec des cuivres, des bois et des musiciens de jazz, la partie soliste au violoncelle est redoutable mais tellement magnifique.
Violoncelle solo : Juliane Tremoulet

Le Concerto pour violoncelle et orchestre à vent de Friedrich Gulda est un éclatant kaléidoscope stylistique et technique. Plein d’humour et de douceur, ce concerto original puise ses sources autant dans des passages somptueux et mélancolique que dans des passages délirants et éclatants ! Composé pour un petit orchestre de 15 musiciens, avec des cuivres, des bois et des musiciens de jazz, la partie soliste au violoncelle est redoutable mais tellement magnifique.
Violoncelle solo : Juliane Tremoulet

Le Concerto pour violoncelle et orchestre à vent de Friedrich Gulda est un éclatant kaléidoscope stylistique et technique. Plein d’humour et de douceur, ce concerto original puise ses sources autant dans des passages somptueux et mélancolique que dans des passages délirants et éclatants ! Composé pour un petit orchestre de 15 musiciens, avec des cuivres, des bois et des musiciens de jazz, la partie soliste au violoncelle est redoutable mais tellement magnifique.
Violoncelle solo : Juliane Tremoulet

Le Concerto pour violoncelle et orchestre à vent de Friedrich Gulda est un éclatant kaléidoscope stylistique et technique. Plein d’humour et de douceur, ce concerto original puise ses sources autant dans des passages somptueux et mélancolique que dans des passages délirants et éclatants ! Composé pour un petit orchestre de 15 musiciens, avec des cuivres, des bois et des musiciens de jazz, la partie soliste au violoncelle est redoutable mais tellement magnifique.
Violoncelle solo : Juliane Tremoulet