Concert: Uriel Herman, 12 juin 2021-12 juin 2021, Pau.

Concert: Uriel Herman 2021-06-12 20:30:00 – 2021-06-12 Parc de la MJC Berlioz 84 Avenue de Buros
Pau Pyrénées-Atlantiques

  Pianiste et compositeur de musique classique, diplômé de l’Académie de Jérusalem, Uriel Herman surprend par sa façon unique de fusionner les styles. Avec une incroyable virtuosité, il passe d’un jazz teinté de classique, à un traditionnel klezmer et plus surprenant encore à des incursions empruntées à la culture pop comme cette reprise de David Bowie « The Man who sold the World ».
Un vrai coup de cœur pour cette musique à l’âme yiddish, mélancolique et joyeuse à la fois, servie par un quartet de jeunes musiciens talentueux.

Pianiste et compositeur de musique classique, diplômé de l’Académie de Jérusalem, Uriel Herman surprend par sa façon unique de fusionner les styles. Avec une incroyable virtuosité, il passe d’un jazz teinté de classique, à un traditionnel klezmer et plus surprenant encore à des incursions empruntées à la culture pop comme cette reprise de David Bowie « The Man who sold the World ».
Un vrai coup de cœur pour cette musique à l’âme yiddish, mélancolique et joyeuse à la fois, servie par un quartet de jeunes musiciens talentueux.

+33 6 28 04 88 71

Pianiste et compositeur de musique classique, diplômé de l’Académie de Jérusalem, Uriel Herman surprend par sa façon unique de fusionner les styles. Avec une incroyable virtuosité, il passe d’un jazz teinté de classique, à un traditionnel klezmer et plus surprenant encore à des incursions empruntées à la culture pop comme cette reprise de David Bowie « The Man who sold the World ».
Un vrai coup de cœur pour cette musique à l’âme yiddish, mélancolique et joyeuse à la fois, servie par un quartet de jeunes musiciens talentueux.

Pianiste et compositeur de musique classique, diplômé de l’Académie de Jérusalem, Uriel Herman surprend par sa façon unique de fusionner les styles. Avec une incroyable virtuosité, il passe d’un jazz teinté de classique, à un traditionnel klezmer et plus surprenant encore à des incursions empruntées à la culture pop comme cette reprise de David Bowie « The Man who sold the World ».
Un vrai coup de cœur pour cette musique à l’âme yiddish, mélancolique et joyeuse à la fois, servie par un quartet de jeunes musiciens talentueux.

Tonnerre de Jazz